Essai transformé

05/07/13 à 16:52 - Mise à jour à 16:52

Source: Moneytalk

Les marchés ont confirmé leur rebond de la fin juin au cours de la semaine écoulée, les investisseurs étant rassurés par les indicateurs économiques solides aux États-Unis ainsi que par la détermination affichée par la Banque centrale européenne et la Banque d'Angleterre.

Essai transformé

La BCE et la BoE (Bank of England) se sont ainsi engagés à maintenir leur politique accommodante aussi longtemps que nécessaire, c'est-à-dire jusqu'au rétablissement de l'économie sur le Vieux-Continent. Au niveau des indicateurs économiques, l'annonce la plus importante fut le rapport mensuel sur l'emploi américain. Selon ce dernier, l'économie US a créé 195 000 emplois en juin, sensiblement mieux que le consensus de 165 000. Le chiffre du mois de mai a de plus été revu à la hausse de 175 000 à 195 000 également. Le taux de chômage est par contre resté stable à 7,6%.

Europe : Peugeot - Fresenius Medical

Au rayon des actions, Peugeot s'est distingué sur fond de rumeurs concernant l'entrée au capital de son partenaire chinois Dongfeng et grâce à une forte recommandation d'achat des analystes de Goldman Sachs qui visent un cours de 9 euros à 12 mois.

À Francfort, Fresenius Medical (exploitant de cliniques) a lourdement chuté après que le gouvernement américain ait proposé de réduire de 9,4% la tarif des dialyses de rein aux États-Unis l'année prochaine.

Bruxelles : KBC - Rosier

La dernière banque belge cotée a rebondi après avoir annoncé le remboursement anticipé de 1,17 milliard d'aides reçues du gouvernement flamand durant la crise. Tenant compte de la prime de 50%, KBC a déboursé 1,75 milliard au total. À noter que le groupe a comme demandé par les autorités européennes préalablement céder une créance de 325 millions sur KBC Ancora (principal actionnaire de KBC) que la banque devait auparavant déduire de la valeur de ses fonds propres réglementaires.

Le producteur d'engrais Rosier a légèrement progressé sur la semaine à la suite d'une offre de rachat de Borealis au prix de 203,38 euros. Cette opération est consécutive au rachat de la participation de Total dans Rosier (56,68% du capital) par Borealis qui était donc contraint de faire une OPA et qui s'est contenté de proposer le cours moyens des 30 derniers jours de Bourse.

Bruxelles : ThromboGenics - Barco

La société biotechnologique louvaniste a continué d'être délaissée par les marchés la semaine dernière. Rappelons qu'elle fait figure de cible privilégiée des investisseurs à la baisse depuis plusieurs mois.

Barco a également connu une semaine compliquée sans nouvelle particulière. Le groupe d'imagerie a ainsi abandonné en quelques jours l'essentiel des gains accumulés depuis le début de l'année.

New-York : tendance

Les marchés américains ont connu une semaine assez calme, les investisseurs ayant plutôt la tête à la fête pour cause d'Independance Day qui a privé Wall Street de l'envolée qui a suivi les déclarations de la Banque centrale européenne et de la Banque d'Angleterre.

Cédric Boitte

Nos partenaires