Euphorie en Bourse

25/08/14 à 18:11 - Mise à jour à 18:11

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes ont clôturé en nette hausse saluant le discours de Mario Draghi à Jackson Hole aux États-Unis, le Président de la Banque centrale européenne ayant fait référence à de nouvelles mesures de soutien de l'économie.

Euphorie en Bourse

© AFP/Getty Images

Le nouveau repli de l'indice IFO du climat des affaires en Allemagne, le 4e consécutif, n'a finalement pas eu d'impact sur les marchés.

Europe : Telefonica - Vivendi

Selon des informations de presse, Telefonica s'apprêterait à relever de 6,7 à 8 milliards le montant de son offre sur l'opérateur brésilien GVT, filiale de Vivendi également convoitée par Telecom Italia.

Europe : Roche - InterMune

Roche a fini en légère hausse en Bourse de Zurich après l'annonce du rachat de la biotech américaine InterMune pour 8,3 milliards de dollars afin notamment de mettre la main sur l'Esbriet, un traitement de la fibrose pulmonaire.

Bruxelles : GDF Suez - Umicore

À Bruxelles, GDF Suez a rebondi après son récent repli en raison de ses problèmes dans le nucléaire en Belgique.

Umicore a chuté alors que les analystes de la Deutsche Bank ont abaissé leur conseil à vendre.

Bruxelles : VGP - Deceuninck

Hors indice, VGP a clôturé en nette hausse à la suite de l'annonce de la revente d'un important portefeuille de biens logistiques en Tchéquie pour 523 millions.

Deceuninck a été suspendu dans l'attente d'un communiqué concernant le financement du rachat du leader turc des profilés en PVC pour près de 25 millions au total.

États-Unis : tendance

Les marchés américains ont évoluaient en nette hausse à la mi-séance, permettant à l'indice S&P 500 de franchir pour la première fois le cap des 2000 points malgré la baisse inattendue des ventes de logements neufs en juillet aux États-Unis.

États-Unis : Burger King

Burger King s'envolait à la mi-séance après avoir annoncé son projet de fusion avec Tim Hortons, première chaîne de cafés au Canada, pour donner naissance au numéro 3 mondial du fast food. Le siège de la nouvelle entité serait situer au Canada afin de réduire l'ardoise fiscale du groupe.

Nos partenaires