Euro : pas affaibli pour Juncker, que la situation hongroise n'inquiète pas

07/06/10 à 11:00 - Mise à jour à 11:00

Source: Moneytalk

Le Premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker a affirmé dimanche que l'euro n'est pas affaibli malgré sa chute rapide par rapport au dollar, se montrant également rassurant sur la situation de la Hongrie.

Interrogé sur la baisse de l'euro sur la chaîne francophone TV5Monde, le président de l'Eurogroupe a expliqué que bien que "la monnaie apparaisse très affaiblie aux yeux des marchés", en réalité "elle ne l'est pas car nos données fondamentales sont meilleures que celles du Japon et des Etats-Unis". Sur la crise financière grecque et le rôle des spéculateurs, M. Juncker a estimé que "la crise grecque n'est pas due à la seule spéculation mais à une maîtrise strictement insuffisante des comptes publics". Il s'est déclaré également "pas inquiet" face à la situation économique hongroise, notant toutefois qu'"il y a eu des propos imprudents de certains dirigeants hongrois". Un vice-président du parti Fidesz, Lajos Kosa, a notamment affirmé que "la Hongrie était dans une situation comparable à celle de la Grèce", ce qui a fait chuter les marchés et l'euro vendredi. "L'incident hongrois prouve la nervosité, la volatilité des marchés", a-t-il souligné. "Il faut être très prudent dans le choix des mots", a-t-il ajouté. Les ministres des Finances de la zone euro doivent finaliser lundi la création du mécanisme de soutien prévu pour venir en aide aux pays qui seraient comme la Grèce en difficulté. Jean-Claude Juncker s'est dit favorable à la création d'une agence de notation européenne et s'est prononcé pour un gouvernement économique de la zone euro.

Nos partenaires