Euro : sauvé à court terme mais pas plus, selon la Cnuced

11/05/10 à 11:02 - Mise à jour à 11:02

Source: Moneytalk

Le plan d'aide mis sur pied par les pays européens pour renforcer et protéger l'euro a permis de sauver la monnaie européenne à court terme mais pas plus, a estimé lundi le chef économiste de l'organisme économique de référence de l'ONU.

"L'euro a été sauvé pour le moment mais pas à moyen terme. A moyen terme, c'est le problème de compétitivité entre les pays européens qui doit être résolu", a expliqué à l'AFP l'économiste en chef de la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (Cnuced), Heiner Flassbeck, en marge d'un colloque sur les crises globales qui se tient à Genève. "L'Allemagne doit perdre de la compétitivité et d'autres pays doivent en gagner", a-t-il ajouté. Il a estimé que les pays européens manquaient de "volonté politique" pour s'attaquer à cette question. Par ailleurs, il a valorisé positivement le plan de soutien à l'euro, estimant positif - contrairement à la France - que Londres n'y participe pas. "Une participation de Londres aurait forcé les pays d'Europe de l'est (qui n'ont pas rejoint la zone euro) à participer au plan de soutien", a-t-il justifié. Le secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes, Pierre Lellouche, a regretté la non-participation de la Grande-Bretagne au mécanisme de soutien décidé dans la nuit à Bruxelles, et appelé à l'adoption de mécanismes de convergence économique européens.

Nos partenaires