Euronext Paris plombée par ses poids lourds

16/10/13 à 13:57 - Mise à jour à 13:57

Source: Moneytalk

Les marchés européens reculaient à la mi-séance, l'optimisme quant à une issue positive des discussions au Congrès américain étant confronté à l'imminence du plafond de la dette toujours fixé au 17 octobre.

Euronext Paris plombée par ses poids lourds

© Getty Images/iStockphoto

À noter que les immatriculations de voitures ont progressé de 5,5% en septembre, une troisième hausse mensuelle depuis avril tendant à confirmer la stabilisation du marché automobile européen après plus de 5 ans de crise.

Europe : Peugeot - Renault

Sur les marchés d'actions, tous les constructeurs ne profitait toutefois pas de ces bons chiffres au niveau des immatriculations. Peugeot chutait ainsi en Bourse de Paris, le deuxième constructeur automobile européen n'ayant pas profité de l'embellie du marché en septembre avec un recul de 3 % de ses immatriculations et souffrant toujours de rumeurs persistantes d'augmentation de capital.

Renault s'est par contre distingué avec un bond de 21,8% de ses immatriculations en septembre en Europe grâce à ses deux marques Renault (+17,4%) et Dacia (39,6%). En Bourse, le titre variait peu à la mi-séance.

Europe : Danone - LVMH

Toujours à Paris, Danone reculait à la suite de chiffres décevants, sa croissance organique ayant ralenti à 4,2% au troisième trimestre contraignant le groupe à abaisser son objectif annuel à entre 4,5% et 5% contre un objectif d'au moins 5% précédemment.Le leader mondial du luxe LVMH a également souffert d'un ralentissement dans les pays émergents. Sa croissance organique a plafonné à 8% au troisième trimestre contre un consensus des analystes de 10%.

Bruxelles : KBC - Bekaert

Au sein du Bel20, KBC se distinguait profitant d'un relèvement de conseil de conserver à acheter des analystes de Société Générale.

Bekaert souffrait par contre de la méfiance des marchés envers la Chine après les avertissements de Danone et LVMH.

Bruxelles : Melexis - Euronav

Hors indice, Melexis progressait de nouveau grâce à de bons résultats trimestriels marqués par une hausse de 11% de son chiffre d'affaires et un bond de 0,30 à 0,37 euro de son bénéfice trimestriel par action.

Euronav était également bien orienté malgré des chiffres trimestriels marqués à nouveau par une perte nette de 27 millions de dollars.

États-Unis : tendance

Les Bourses américaines ont rechuté ce mardi, les investisseurs devenant de plus en plus inquiets de l'absence d'accord au Congrès américain. De plus, les marchés ont été déçu de la baisse de l'indice Empire State mesurant l'activité industrielle dans l'États de New-York.

Nos partenaires