Europe : les marchés se reprennent après des prévisions de croissance en hausse

05/05/10 à 14:14 - Mise à jour à 14:14

Source: Moneytalk

Après avoir poursuivi en début de matinée leur chute de la veille, les Bourses européennes se sont ressaisies mercredi dans la foulée de la publication de prévisions de croissance revues à la hausse par la Commission européenne.

Madrid et Athènes, qui cédaient encore plus de 3% en début de séance après des plongeons de plus de 5% et 6% mardi, limitaient les pertes en milieu de journée à moins de 1% pour la bourse espagnole et à -1,67% pour la bourse grecque. L'Espagne a été la cible des marchés mardi, certains investisseurs craignant que Madrid ne soit le prochain domino de la zone euro à tomber après Athènes. La Bourse de Lisbonne était de nouveau malmenée mercredi en milieu de matinée, cédant plus de 2,5% en fin de matinée, avant de limiter fortement ses pertes à -0,70% en milieu de journée. L'indice PSI 20, indice phare de la bourse portugaise, était même brièvement repassé dans le vert à +0,34% dans la matinée. La veille, la Bourse de Lisbonne avait chuté de 4,21%. Le Portugal est également considéré comme un maillon faible de la zone euro, certains investisseurs doutant de la capacité du pays à honorer sa dette. Francfort et Paris restaient stables, légèrement dans le rouge, tandis que Londres était en très léger repli et Milan en légère hausse. Les investisseurs paraissaient rassurés par des prévisions de croissance revues à la hausse pour les pays de l'UE et la zone euro en 2010 et 2011. Selon la Commission, le Produit intérieur brut de la zone euro devrait augmenter cette année 0,9% au lieu de 0,7%, et 1% au lieu de 0,7% pour l'ensemble des 27 pays de l'UE. La prévision a notamment été revue à la hausse pour le Royaume-Uni, avec 1,2% contre 0,6%, mais la Grèce s'enfonce avec -3,0% contre -0,3% précédemment. L'euro restait malmené, atteignant peu avant 08H00 GMT un nouveau plus bas face au billet vert depuis le 22 avril 2009, à 1,2935 dollar. Il se reprenait quelque peu en milieu de journée, frôlant la barre des 1,30 dollar à 1,2950. En Asie, Shanghai a fini en légère hausse de 0,77% grâce à un mouvement de chasse aux bonnes affaires, après avoir touché un plus bas depuis sept mois en cours de séance face aux craintes liées à la crise des finances publiques en Europe, selon les courtiers. Ces craintes ont déprimé Hong Kong qui a affiché un recul de 2,10%. Tokyo était encore fermée mercredi pour la troisième journée consécutive. Mardi, le mouvement de repli des Bourses européennes a traversé l'Atlantique: Wall Street a subi sa plus forte baisse en trois mois, inquiet de la tournure des évènements en Europe (le Dow Jones a perdu 2,02% et le Nasdaq 2,98%).

Nos partenaires