Excès de pessimisme sur les marchés

08/10/12 à 17:02 - Mise à jour à 17:02

Source: Moneytalk

La restructuration de KBC n'arrive pas à convaincre les investisseurs qui ont préféré délaisser le titre.

Excès de pessimisme sur les marchés

© REUTERS

Les principales Bourses européennes ont fini la première séance de la semaine en baisses, dans un marché inquiet du ralentissement de l'économie mondiale et dans l'attente de l'issue d'une réunion des ministres des Finances de la zone euro.

La Banque mondiale a réduit ses prévisions de croissance par rapport à la Chine entre autre. La Chine ne devrait croître que de 7,7% cette année, contre 9,3% l'an dernier, mais la croissance devrait s'accélérer en 2013, à 8,1%, selon la Banque mondiale.

L'attentisme était globalement de mise alors que la saison des résultats commence mardi avec le géant de l'aluminium, Alcoa.

EUROPE : BAE Systems - EADS

Aux actions, le premier actionnaire de BAE Systems a dressé une longue liste d'objections à la fusion du groupe de défense britannique avec EADS, citant notamment des craintes d'ingérence des Etats ou encore une absence de pertinence stratégique de l'opération.

Dans un communiqué diffusé lundi, Invesco Perpetual, qui dit détenir 13,3% des actions ordinaires de BAE, ajoute qu'un rapprochement avec EADS, une opération évaluée à 35 milliards d'euros, aurait un impact négatif sur les positions de BAE Systems aux Etats-Unis, où le groupe a accès à des contrats jugés sensibles en matière de sécurité.

EUROPE : PPR

A Paris, le groupe de luxe PPR veut se recentrer sur ses actifs les plus rentables et se délester de ses canaux de distribution, ce qui est salué par le marché. Le sort de la Fnac sera connu mardi, mais des pistes sont déjà évoquées comme une introduction boursière par exemple.

EUROPE : Peugeot - Volkswagen

Les secteurs les plus cycliques comme l'automobile étaient les plus touchés par les révisions à la baisse des prévisions de croissance.

BRUXELLES : Bekaert-KBC

A Bruxelles, la valeur phare de la séance était KBC. Le groupe bancaire a annoncé un plan de restructuration qui n'a pas convaincu les marchés.

Les valeurs cycliques étaient, comme par ailleurs, délaissées suite aux craintes quant à la croissance.

BRUXELLES : Cofinimmo

Toujours dans l'indice, on relèvera la bonne tenue des actions défensives à l'image de Cofinimmo et Befimmo.

ETATS-UNIS

Les marchés d'actions américains ont ouvert en baisse lundi, les inquiétudes sur la santé de l'économie mondiale reprenant le dessus chez les investisseurs après que la Banque mondiale a revu à la baisse sa prévision de croissance en Extrême-Orient.

ETATS-UNIS : Apple

Aux valeurs, Apple sous-performe nettement le Nasdaq après l'annonce d'une grève sur un site chinois de Foxconn où l'iPhone est fabriqué.

Nos partenaires