Fannie Mae : perte divisée par cinq mais nouvelle demande d'aide

06/08/10 à 11:27 - Mise à jour à 11:27

Source: Moneytalk

L'organisme semi-public américain de refinancement hypothécaire Fannie Mae a réussi à diviser par près de cinq sa perte nette au deuxième trimestre sur un an, mais a demandé 1,5 milliard de dollars d'aide au Trésor.

La perte nette part du groupe s'est élevée à 3,125 milliards de dollars au deuxième trimestre, contre 15,165 milliards un an plus tôt. Le chiffre d'affaires est à peine supérieur à sa perte, à 4,501 milliards de dollars, en baisse de 19% sur un an.

L'organisme souligne toutefois avoir réduit de plus de 7 milliards de dollars ses dépenses liées au crédit comparé au premier trimestre, et de près de 11 milliards sur un an.

Par l'intermédiaire de l'Agence fédérale de financement du logement, Fannie Mae dit avoir "demandé 1,5 milliard de dollars de fonds au Trésor dans le cadre de (leur) accord d'achat d'actions préférentielles", afin "d'éliminer le déficit du groupe au 30 juin 2010", qui s'élevait à 1,4 milliard de dollars.

Le gouvernement américain a par ailleurs fourni le 30 juin "8,4 milliards de dollars d'aide pour combler le déficit à la date du 31 mars". Au premier trimestre, Fannie Mae avait passé une très lourde perte de 18,9 milliards et avait réclamé au Trésor 15 milliards de dollars.

Les dépenses administratives ont augmenté de 150 millions de dollars sur un an, à 670 millions de dollars. Fannie Mae rappelle avoir "resserré ses critères de prêt et substantiellement réduit ses reprises de prêts à haut risque" au début de 2008.

En savoir plus sur:

Nos partenaires