Feu vert à l'augmentation de capital de KPN

11/04/13 à 12:12 - Mise à jour à 12:12

Source: Moneytalk

Les actionnaires de l'opérateur télécoms néerlandais ont approuvé le projet d'augmentation de capital de 3 milliards d'euros destinée à financer les importants investissements nécessaires dans les activités

Feu vert à l'augmentation de capital de KPN

America Movil, actionnaire à hauteur de 27,5% de KPN, a donc donné son blanc-seing au management de KPN bien que l'opérateur mexicain, propriété de Carlos Slim qui trône en tête du classement mondial des milliardaires, a déjà perdu plus de la moitié de sa mise par rapport au prix de 8 euros offert au printemps 2012 pour atteindre sa participation actuelle.

KPN n'a il est vrai pas le choix, l'opérateur néerlandais ayant déboursé pas moins de 1,35 milliard d'euros pour acquérir une licence 4G aux Pays-Bas et affichant déjà un ratio dette nette /ebitda de 3,2 à la fin 2012 alors que la plupart de ses concurrents atteignent un niveau d'un peu plus de 2, ce qui menaçait évidemment ses notes financières.

Stratégiquement, nous pouvons également observer que KPN n'est pas parvenu à réaliser les opérations souhaitées : annulation de la vente de Base en Belgique faute d'offre suffisante et fin des discussions avec Telefonica destinées fusionner leurs activités allemandes, O2 de l'opérateur espagnol et E-plus de KPN étant respectivement 3e et 4e opérateur mobiles outre-Rhin. Ce rapprochement leur aurait permis de concurrencer Deutsche Telekom et Vodafone à taille égale.

En Bourse, l'augmentation de capital de KPN s'avérera toutefois très dilutive étant donné que KPN affiche une capitalisation boursière d'à peine 4 milliards. Tenant compte de la décote, il est donc acquis que l'opérateur néerlandais devra plus que doubler son nombre de titres en circulation afin de lever les 3 milliards espérés. À noter également que KPN a dû consentir des taux d'intérêts élevés (entre 6,125% et 7%) pour lever 2 milliards par le biais de l'émission d'obligations hybrides (titres à 60 ans et perpétuels).

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires