Feu vert pour l'Europe, Nyrstar s'envole

12/02/14 à 17:45 - Mise à jour à 17:45

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes ont aligné une cinquième séance hausse consécutive grâce à la croissance supérieure aux attentes du commerce extérieur en Chine et aux résultats d'entreprises meilleurs que prévu en Europe.

Feu vert pour l'Europe, Nyrstar s'envole

La Chine a indiqué que ses exportations ont progressé de 10,6% en janvier contre un consensus d'à peine 0,1%. Les observateurs épinglent toutefois l'impact du décalage du Nouvel an chinois et les chiffres discordants du commerce avec la Corée du Sud et Taiwan.

Europe : Societe Générale - ING

Les banques ont fait mieux que prévu à la fin 2013, Société Générale et ING ayant publié un bénéfice net double du consensus pour le quatrième trimestre à respectivement 322 millions et 539 millions.

Europe : Heineken - Total

À Amsterdam, les investisseurs ont plébiscité Heineken malgré le recul de 4,6% de son bénéfice récurrent l'année dernière à 1,6 milliard. Le troisième brasseur mondial prévoit une amélioration des volumes écoulés dans les pays émergents cette année.

À Paris, Total a vu son profit chuter de 19% à 2,5 milliards au quatrième trimestre en raison du recul des marges. Le géant pétrolier a par conséquent décidé de réduire ses coûts et ses investissements.

Bruxelles : Belgacom - Cofinimmo

Au sein du Bel 20, Belgacom a profité d'un conseil d'achat des analystes de Berenberg qui visent un cours de 23 euros.

Hors indice, bpost s'est distingué après ses chiffres annuels, le groupe ayant fait mieux que prévu au quatrième trimestre lui permettant de verser un dividende final de 0,20 euro par action contre un consensus de 0,15 euro.

Bruxelles : WDP- Nyrstar

La sicafi WDP a annoncé une hausse de 4,6% de son dividende 2013 à 3,25 euros bruts par action.

Nyrstar s'est mis en évidence sans nouvelle particulière mais dans des volumes d'échange assez importants.

États-Unis : tendance

Les marchés américains étaient hésitants à la mi-séance, les investisseurs reprenant leur souffle après la hausse des derniers jours.

États-Unis : Procter & Gamble

Le géant mondial des biens de consommation courante a abaissé de 5 - 7% à 3 - 5% sa fourchette de croissance prévue de son bénéfice par action cette année, Procter & Gamble épinglant l'impact des taux de change en général et la dépréciation au Venezuela en particulier.

Nos partenaires