Fin d'année difficile pour AB InBev

27/02/13 à 16:58 - Mise à jour à 16:58

Source: Moneytalk

Le premier brasseur mondial a livré des chiffres trimestriels marqués par une érosion des volumes de bière écoulés et une baisse de ses bénéfices. Ab InBev promet toutefois de redresser la barre cette année.

Fin d'année difficile pour AB InBev

Ab InBev a écoulé 85 826 hectolitres de bière au cours des trois derniers mois de 2012, une baisse de 0,3% par rapport à la fin 2011. Son chiffre d'affaires progresse toutefois de 4% à 10,3 milliards de dollars. À périmètre et taux de change constants, AB InBev estime la croissance de son chiffre d'affaires à 8,8% grâce à la hausse des ventes de marques premium et aux augmentations de prix. Le bénéfice net par action a toutefois chuté de 1,23 à 1,12 dollar en raison de l'impact de la faiblesse du real brésilien et des hausses de coûts de production et commerciaux afin de soutenir les ventes (multiplication des versions au niveau de ses marques premium notamment).

Ces résultats trimestriels confirment la tendance baissière constatée en cours d'année. Sur 12 mois, AB InBev s'en sort en effet beaucoup mieux avec une croissance de 0,1% des volumes de bière et une hausse de 12,6% de son bénéfice net par action à 4,55 dollars. Le premier brasseur mondial a notamment profité d'une nouvelle baisse de son taux d'imposition de 20,2% à 16,3%.

Le groupe belgo-brésilien a décidé de relever son dividende annuel de 42% à 1,70 euro par action et de verser un coupon semestriel à partir de l'exercice 2013. Concernant ce dernier, AB InBev s'est montré plutôt évasif dans ses prévisions tablant sur un premier trimestre difficile en raison d'un effet de comparaison défavorable (bon premier trimestre 2012) tout en rappelant son biais stratégique de miser sur le haut de gamme et en comptant sur la croissance en Chine.

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires