Fin de la récession dans la zone euro

14/08/13 à 16:09 - Mise à jour à 16:09

Source: Moneytalk

La zone euro a mis fin à la plus longue récession de son histoire au second trimestre mais la conjoncture demeure incertaine en raison des déficits publics et du contexte mondial peu porteur.

Fin de la récession dans la zone euro

Le Produit intérieur brut (PIB) de la zone euro a progressé de 0,3% au second trimestre par rapport aux trois premiers mois de l'année, la première croissance après 18 mois de récession. L'Allemagne et la France, les deux premières économies de la zone, ont tiré la moyenne avec une hausse de respectivement 0,7% et 0,5% de leur PIB entre avril et juin. L'Italie et l'Espagne sont par contre restés en récession mais en affichant toutefois une nette amélioration en 6 mois : de -0,8% à -0,1% pour l'Espagne et de -0,9% à -0,2% en Italie.

Globalement, la situation de la zone euro s'est donc améliorée au second trimestre grâce surtout à un rebond de la consommation des ménages notamment en raison du printemps froid qui a dopé les dépenses énergétiques. Carsten Brzeski, économiste en chef chez ING, estime ainsi que les chiffres du second trimestre ne sont pas le signe d'un rebond économique mais au moins, la situation ne semble plus empirer.

L'économie de la zone euro reste par ailleurs exposée à de nombreux risques dont l'évolution incertaine de la conjoncture mondiale (en Chine notamment), la réduction des déficits (notamment en France où il devrait encore atteindre 4% du PIB cette année) et la consolidation des avancées engrangées sur le front de la crise des dettes souveraines (la crise chypriote et les tensions politiques en Italie ou au Portugal ayant déjà provoqué quelques remous).

Cédric Boitte

Nos partenaires