Fin de séance positive pour les Bourses européennes

14/05/13 à 16:59 - Mise à jour à 16:59

Source: Moneytalk

L'ouverture légèrement positive de la Bourse de New York a donné un coup de pouce aux indices européens qui ont renversé la vapeur en fin de journée.

Fin de séance positive pour les Bourses européennes

© REUTERS

Les principales Bourses européennes ont renversé la vapeur en fin de séance dans la sillage de l'ouverture positive de Wall Street. La progression est poussive et sans fondement alors que cette journée de mardi était dépourvue de statistiques américaines, ce qui explique en partie le manque de direction des marchés. Les investisseurs attendent désormais les chiffres du Produit intérieur brut en zone euro pour le premier trimestre qui seront publiés mercredi matin.

Europe : EADS - Commerzbank

Aux actions, EADS était bien orientée après l'annonce d'une hausse de 56% de son résultat d'exploitation au premier trimestre.

Encore à la baisse ce mardi après une forte baisse déjà lundi, Commerzbank faisait les frais de l'annonce des modalités détaillées de son augmentation de capital de 2,5 milliards d'euros. La banque allemande a fixé le prix de souscription des nouveaux titres à 4,50 euros, soit une décote de 55% sur le cours de clôture de lundi. Les capitaux levés serviront à rembourser l'Etat fédéral allemand et l'assureur Allianz, venus à son secours pendant la crise financière.

Europe : Merck KGaA - Puma

Par ailleurs, Merck KGaA était en petite hausse. Le groupe allemand de chimie-pharmacie a publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et révélé de solides perspectives. Au premier trimestre, il a réalisé un bénéfice net en hausse de 54% à 266 millions d'euros.

A contrario, Puma a annoncé mardi que ses perspectives de résultats pour l'ensemble de l'année s'étaient détériorées en raison de la nette contraction des dépenses des ménages en Europe, une évolution qui s'est traduite au premier trimestre par une baisse plus marquée que prévu de ses profits.

Bruxelles : GDF-Suez - Solvay

A la Bourse de Bruxelles, GDF Suez était toujours en territoire négatif à la clôture européenne. Son principal actionnaire belge, GBL, a annoncé la vente de 2,7% du capital pour environ un milliard d'euros.

Toujours au rang des actions dans le rouge dans le Bel 20, Solvay fait les frais de tristes résultats trimestriels. Son bénéfice net de 86 millions d'euros est en recul de 22% par rapport à la même période en 2012 et son chiffre d'affaires s'affiche en baisse de 3%, suite à des conditions de marché difficiles.

Bruxelles : Agfa-Gevaert - IBA

Hors indice, IBA avait à peine le sourire alors que la société biotechnologique vient de vendre Cisbio Bioassays à un fonds d'investissements pour 25 millions d'euros. IBA inscrit cette vente dans sa volonté de se concentrer sur la radiothérapie.

Agfa-Gevaert décrochait complètement à la Bourse de Bruxelles après avoir présenté une perte de 12 millions d'euros au terme du premier trimestre 2013. Cette perte est moins conséquente que l'année dernière à la même époque, ou elle se montait à 20 millions d'euros, mais on en peut pas toujours pas parler d'un véritable redressement pour le groupe d'imagerie.

Etats-Unis

La Bourse de New York a ouvert légèrement dans le vert mardi, digérant ses récents records. La prudence était de mise alors que le marché s'interroge sur les intentions de la Banque centrale américaine (Fed).

Les propos du patron de l'antenne de la Fed de Philadelphie (nord-est des Etats-Unis) Charles Plosser, qui a réitéré ses appels à mettre fin aux rachats d'actifs au cours d'un discours à Stockholm, ont alimenté la prudence sur les marchés.

Nos partenaires