Fonds de capitalisation ou fonds de distribution, que choisir ?

10/03/16 à 15:33 - Mise à jour à 15:32

Source: Moneytalk

Si vous achetez un fonds d'investissement, vous avez en général le choix entre un fonds de distribution et sa variante de capitalisation. A quoi devez-vous faire attention pour choisir ?

Fonds de capitalisation ou fonds de distribution, que choisir ?

© iStock

Un fonds de distribution (aussi appelé fonds de dividendes) paie un dividende sur base annuelle. Ce dividende est constitué des rendements que le fonds a réalisés. Il peut s'agir des dividendes des actions sous-jacentes, mais aussi d'intérêts sur les obligations incluses.

Les fonds de capitalisation ne paient pas de dividendes. Les rendements sont réinvestis dans le fonds, le capital continue par conséquent, en principe, à croître. Vous n'accédez aux rendements qu'au moment où vous revendez le fonds: ils sont imputés dans la valeur d'inventaire.

Que devez-vous choisir ?

'Si un revenu régulier est important pour vous, les fonds de distribution sont le meilleur choix', explique Michel Maus, professeur en fiscalité et partenaire chez Bloom Law Firm. 'Pour les personnes qui désirent se constituer un avoir sur le long terme, la variante de capitalisation est conseillée.'

Mais vous devez par ailleurs aussi tenir compte du traitement fiscal:

  • Précompte mobilier: vous payez 27% de précompte mobilier sur les dividendes versés. Comme les fonds de capitalisation ne paient pas de dividendes, aucun précompte ne peut bien sûr être retenu sur ceux-ci.
  • Taxe boursière: les fonds de capitalisation sont imposés d'une taxe boursière de 1,32% lorsque vous les revendez. Le plafond maximum s'élève à 2.000 euros. Les fonds de distribution échappent à la taxe boursière.
  • Taxe sur la plus-value: si votre fonds est constitué de plus de 25% de produits à taux fixe (des obligations par exemple), vous payez dans ce cas une taxe de 27% sur la plus-value de la partie à taux fixe lors de la vente. Cela vaut autant pour les fonds de capitalisation que pour les fonds de distribution, mais il y a un certain nombre d'exceptions.

Qu'est-ce que cela signifie pour vous?

Si vous ne tenez compte que du traitement fiscal des fonds d'investissement, le choix entre les variantes de distribution et de capitalisation dépend du type de fonds. Michel Maus donne les conseils suivants:

  • Fonds d'action: donnez la préférence à la variante de capitalisation car vous échappez ainsi au précompte mobilier.
  • Fonds d'obligations: choisissez la variante de distribution car vous ne payez dans ce cas pas de taxe boursière.
  • Fonds mixtes: ici, le meilleur choix dépend de la quantité des dividendes payés. A long terme - lisez: plusieurs années - la variante de capitalisation est toutefois plus avantageuse.

Nos partenaires