Galápagos accumule les bonnes nouvelles

16/01/13 à 16:12 - Mise à jour à 16:12

Source: Moneytalk

La société biotechnologique affiche déjà une hausse de plus de 20% depuis le début de l'année grâce à une succession de développements favorables permettant à Galápagos de démontrer qu'elle ne se limite pas à un candidat-médicament contre la polyarthrite rhumatoïde.

Galápagos accumule les bonnes nouvelles

Mercredi dernier, la société biotechnologique a annoncé le lancement des études précliniques pour une cinquième molécule dans le cadre de son partenariat avec GlaxoSmithKline portant sur les maladies inflammatoires.

Le jour suivant, Galápagos a reçu un subside de 2,7 millions d'euros de l'agence flamande IWT (Agentschap voor Innovatie door Wetenschap en Technologie) afin de financer les recherches portant sur le développement d'un nouveau type d'antibiotique permettant de combattre le staphylocoque doré (bactérie des hôpitaux).

Hier, Galápagos a annoncé le rachat de Cangenix, une petite société britannique, lui permettant d'étendre ses activités de découverte de nouveaux médicaments pour tiers ou pour le groupe. Enfin, la société biotechnologique a dévoilé ce mercredi avoir identifié une seconde molécule pour les études précliniques dans le cadre de son alliance avec Janssen Pharmaceutica .

Toutes ces nouvelles rapprochées dans le temps partagent un point commun : elles ne concernent pas le GLPG0634, actuellement en phase 2a pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde. Il s'agit du programme le plus avancé du groupe et également potentiellement le plus rémunérateur au vu de l'alliance d'une valeur de plus d'un milliard (majoré de royalties enc as de commercialisation à terme) nouée avec Aboott.

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires