Galápagos s'attaque à l'arthrose

24/07/12 à 11:12 - Mise à jour à 11:12

Source: Moneytalk

La société biotechnologique a annoncé avoir découvert son premier candidat-médicament contre l'arthrose dans le cadre d'un partenariat avec le groupe français Servier.

Galápagos s'attaque à l'arthrose

Galápagos et Servier ont noué leur alliance en juillet 2010 avec pour objectif de développer un nouveau type de traitement de l'arthrose, les médicaments actuels ne faisant que soulager les symptômes de la maladie. La découverte réalisée par Galápagos permettrait de ralentir le développement de l'arthrose, ce qui serait évidemment synonyme de grande avancée médicale et également, d'important succès commercial. Le chemin est toutefois encore long, la société belgo-néerlandaise préparant l'étude clinique de phase 1.

L'alliance entre Galápagos et Servier prévoit que la société biotechnologique conserve les droits commerciaux aux États-Unis, le laboratoire français détenant pour sa part l'exclusivité dans le reste du monde en contrepartie de versements pouvant atteindre 290 millions d'euros et de royalties sur les ventes. La découverte d'un premier candidat-médicament sera d'ailleurs synonyme de premier paiement de Servier.

Galápagos confirme avec cette découverte son engagement dans la lutte contre les affections les plus répandues, son candidat-médicament le plus avancé (entrée en phase 2b) étant destiné au traitement de la polyarthrite rhumatoïde. La société a pour rappel signé un partenariat avec Abbott pour ce programme prévoyant un paiement initial de pas moins de 150 millions de dollars, permettant à Galápagos de gonfler sa trésorerie.

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires