Google déçoit temporairement

20/01/12 à 10:54 - Mise à jour à 10:54

Source: Moneytalk

Alors que les vieux briscards du secteur des technologies comme Microsoft ou Intel ont fait mieux qu'attendu, les résultats de Google ont une fois n'est pas coutume déçu. Cela n'enlève toutefois rien à ses excellents fondamentaux.

Malgré une croissance de 28%, les revenus de Google ont déçu, les analystes attendant un chiffre de plus de 30%. Mais la véritable déception est venue des bénéfices. Le profit par action n'a ainsi progressé que de 6,4% à 8,22 USD entre octobre et décembre 2011 alors que le consensus faisait état d'une estimation de 10,49 USD. Pour les investisseurs habitués à ce que Google surprenne agréablement, ce fut la douche froide. Il n'y a toutefois pas lieu de remettre la stratégie du groupe en question. En mettant la main sur Motorola Mobility, Google a acquis 17000 brevets, lui permettant de muscler sa défense par rapport aux concurrents qui l'accusaient de violation de leurs brevets. Cette acquisition lui permettra aussi de se développer dans le hardware (smartphone, etc.) tout en confortant le succès de son système Android. Ce dernier est devenu indispensable aux concurrents d'Apple. Par ailleurs, Google Plus, le réseau social mis au point par le groupe, a signé d'excellents débuts avec déjà 90 millions d'utilisateurs. Finalement, la seule ombre au tableau (stratégique) est la baisse des parts de marché du moteur de recherche en Chine où Google semble définitivement largué par Baidu, le leader local. Le titre vaut donc toujours la peine pour les investisseurs de long terme malgré la valorisation élevée.

Nos partenaires