Grèce : le FMI exclut tout défaut de paiement

06/05/10 à 17:05 - Mise à jour à 17:05

Source: Moneytalk

Un défaut de paiement de la Grèce sur sa dette "n'est pas une option", a affirmé jeudi une porte-parole du FMI, alors que les marchés financiers sont malmenés dans le monde entier de peur que le plan de soutien financier européen et du FMI à la Grèce soit insuffisant.

"Un défaut de paiement (de la Grèce) n'est pas une option, n'a jamais été une option", a affirmé Caroline Atkinson, directrice des relations extérieures du Fonds monétaire international (FMI) lors d'un point de presse hebdomadaire. "Les autorités grecques l'ont dit, le président de la Banque centrale européenne, Jean-Claude Trichet, l'a répété" jeudi, a-t-elle insisté. M. Trichet a jugé jeudi qu'un défaut de la Grèce était "hors de question", lors d'une conférence de presse. Les Bourses européennes et Wall Street tentaient de se reprendre jeudi après avoir dévissé pendant les deux séances précédentes à cause des craintes liées à la dette grecque et à une possible contagion à d'autres pays de la zone euro. La monnaie européenne continuait de son côté à chuter, tombant pour la première fois sous 1,27 dollar pour un euro jeudi pour la première fois depuis mars 2009.

Nos partenaires