H&M s'envole, ThromboGenics s'enfonce

26/09/13 à 13:01 - Mise à jour à 13:01

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes reculaient en début de séance, les investisseurs se montrant toujours prudents en raison du blocage des négociations au Congrès américain sur le budget et le plafond de la dette des États-Unis.

H&M s'envole, ThromboGenics s'enfonce

© REUTERS

Au niveau économique, c'est à nouveau les États-Unis qui vont retenir l'attention avec la publication des inscriptions hebdomadaires au chômage et la révision des chiffres du Produit intérieur brut au second trimestre.

Europe : H&M - Inditex

À l'image d'Inditex la semaine dernière, H&M a également livré des chiffres supérieurs aux attentes. Le numéro deux mondial du prêt-à-porter a atteint un bénéfice net de 4,43 milliards SEK au trimestre clôturé fin août, 22% de mieux qu'an plus tôt alors que les analystes prévoyaient une hausse plus modeste de 14%. Le groupe suédois a surtout profité de l'ouverture de nouveaux points de vente et d'une meilleure maîtrise de ses coûts. À noter qu'en Bourse, le titre évolue à des niveaux records bien que ces dernières années, H&M a souvent déçu (9 fois sur les 12 derniers trimestres) à l'heure de publier ses résultats, contrairement à Inditex (Zara) qui a renforcé son leadership mondial.

Europe : Alcatel Lucent - Vinci

À Paris, Alcatel Lucent évoluait en forte hausse, l'équipementier télécoms profitant de rumeurs d'un rapprochement avec Nokia, également centré sur ce segment de marché depuis la vente de sa division téléphones portables.

Toujours an France, Vinci évoluait peu malgré des rumeurs de cession de son pôle parkings pour un montant de 1,5 à 2 milliards.

Bruxelles : Colruyt - ThromboGenics

Le rouge prédominait au sein du Bel 20 où ThromboGenics poursuivait sa chute de veille à la suite d'un conseil de vendre des analystes de Kempen tandis que Colruyt était affecté par un profit warning. Le distributeur de Hal table désormais sur un bénéfice stable pour son exercice 2013-2014.

Bruxelles : Cofinimmo - Galápagos

En (légère) hausse, on retrouvait surtout les valeurs défensives à l'image de Cofinimmo.

Hors indice, CMB poursuivait sa hausse, le titre profitant du redressement des tarifs de transport maritime de vrac sec, la spécialité du groupe, ces derniers mois.

États-Unis : tendance

Les marchés américains ont à nouveau clôturé en légère baisse ce jeudi à la suite de la publication d'indicateurs décevants au niveau des commandes de biens durables qui n'ont progressé que de 0,1% en août après un plongeon de 8,1% en juillet.

Cédric Boitte

Nos partenaires