Hausse des taux: les fonds obligataires flexibles, une bonne idée ?

24/11/17 à 09:17 - Mise à jour à 09:17

Source: Moneytalk

À présent que les taux d'intérêt vont peut-être remonter, les fonds d'obligations traditionnels, après soustraction des frais, risquent de ne plus rien rapporter, voire d'enregistrer un rendement négatif. Une étude récente montre que les fonds d'obligations flexibles pourraient être une solution.

Hausse des taux: les fonds obligataires flexibles, une bonne idée ?

© William_Potter (iStock)

Du fait de la faiblesse des taux d'intérêt, les obligations ont actuellement un faible rendement. Mais si le taux d'intérêt augmente, les cours des obligations chutent. En conséquence, la valeur des fonds obligataires classiques chute aussi. Et ce maigre rendement se voit en plus grignoté par les frais d'entrée (en général de 1 à 3%) et les frais de gestion annuels (entre 0,8 et 1,2%).

Si le taux d'intérêt à long terme augmente, le cours des obligations à long terme chute plus fortement que celui des obligations à court terme (par exemple une obligation à trois ans). La diminution ou augmentation précise dépend de la durée moyenne des obligations dans le fonds. Au plus cette duration du fonds d'obligations est grande, au plus sa sensibilité à une variation du taux d'intérêt est importante.

Fonds obligataires flexibles

Le grand avantage d'un fonds d'obligations flexibles est que le gestionnaire du fonds investit dans différents types d'obligations. Il peut passer d'obligations à long terme à des obligations à court terme, d'investissements prudents à des obligations plus risquées avec des hauts rendements. Il peut aussi changer de monnaie ou même investir dans des produits de taux dérivés. Grâce à cette flexibilité, le gestionnaire de fonds peut donc également adapter la durée moyenne du portefeuille d'obligations au taux d'intérêt en hausse.

Une étude de Morningstar révèle que les fonds d'obligations flexibles font de meilleures performances dans un environnement de taux en hausse que les fonds d'obligations traditionnels. Maintenant que beaucoup d'analystes considèrent que les taux d'intérêt vont augmenter, vous pouvez envisager la modification d'une petite partie de votre portefeuille d'obligations en fonds obligataires flexibles.

Attention, car les fonds obligataires flexibles contiennent des investissements plus risqués, comme des obligations 'high yield'. Le risque de taux d'intérêt est troqué contre un risque de crédit plus élevé. Ce n'est donc pas non plus la solution ultime en cas de taux en croissance.

En savoir plus sur:

Nos partenaires