Heineken et Sirivadhanabhakdi enterrent la hache de guerre

19/09/12 à 09:53 - Mise à jour à 09:53

Source: Moneytalk

Le brasseur néerlandais est finalement parvenu à trouver un accord avec le milliardaire thaïlandais Charoen Sirivadhanabhakdi dans le dossier Asia Pacific Breweries.

Heineken et Sirivadhanabhakdi enterrent la hache de guerre

Heineken ne devra finalement pas relever son offre (déjà améliorée) sur Asia Pacific Breweries (APB), ni surenchérir pour Fraser & Neave (F&N), une bonne nouvelle pour les finances du groupe néerlandais. Le troisième brasseur mondial a en effet obtenu le soutien de Charoen Sirivadhanabhakdi à son offre de rachat de APB au prix de 53 dollars de Singapour.

Un dénouement quasiment inespéré dans ce dossier après que le milliardaire thaïlandais a déposé la semaine passée une offre de rachat de 9 milliards de dollars pour les 70% de F&N qu'il ne détient pas encore. F&N a une participation de 40% dans APB, contre 42% pour Heineken. Charoen Sirivadhanabhakdi aurait donc pu reprendre le contrôle de la précieuse brasserie asiatique.

Mais il a finalement opté pour une opération essentiellement financière plutôt que le renforcement de ThaiBev en acceptant l'offre de 4,6 milliards de dollars de Heineken pour les 40% de APB détenus par F&N. Les activités soft drinks de F&N suscitent également les convoitises, notamment de Kirin Holdings et de Coca-Cola.

Pour Heineken, le dossier APB se clôture sur une bonne nouvelle, le brasseur néerlandais gardant le contrôle sur son importante filiale asiatique moyennant 6 milliards de dollars au total (pour l'ensemble des 58% qu'il ne possède pas encore), soit plus de 20 fois le résultat ebitda de la société l'année dernière, un ratio largement supérieure à la moyenne de 13 fois l'ebitda pour les dernières acquisitions dans le secteur brassicole.

La victoire du brasseur néerlandais dans ce dossier a donc un coût non-négligeable pour un titre qui affiche déjà lui-même des ratios de valorisation assez tendus (16 fois le bénéfice prévu pour cette année, 2 fois le chiffre d'affaires).

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos