HP pèse sur le moral des Bourses

20/11/12 à 16:34 - Mise à jour à 16:34

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes ont clôturé en petite hausse, reprenant leur souffle après leur forte progression de la veille.

HP pèse sur le moral des Bourses

L'abaissement de la note de la France par l'agence Moody's, une décision attendue depuis plusieurs mois, n'a qu'un effet marginal, étant déjà inscrite dans les cours.Moody's a dégradé la note de la France à Aa1 au lieu de Aaa.

Les investisseurs ne réagissaient pas plus aux bons indicateurs conjoncturels américains qui passaient au second plan après la présentation de résultats catastrophiques par HP.

En Europe, les Bourses sont en mode " pause " alors que les ministres des Finances de la zone euro se réunissent à Bruxelles à partir de 17H00 pour discuter des moyens de réduire la dette de la Grèce et autoriser la reprise des versements des prêts de l'Union européenne et du Fonds monétaire international. La zone euro a de " bonnes chances " d'aboutir à un accord mardi soir sur la Grèce, a déclaré mardi le chef de file de l'Eurogroupe, Jean-Claude Juncker.

EUROPE : Carrefour - ArcelorMittal

Aux actions, Carrefour était en hausse après l'annonce de son retrait d'Indonésie. Le virage stratégique opéré par le groupe semble décidemment plaire aux investisseurs.

ArcelorMittal pâtit de perspectives maussades pour 2013. Le groupe a indiqué lundi que 2013 serait difficile à négocier.

EUROPE : Crédit Suisse - Société générale

Dans le secteur bancaire, les actions financières françaises étaient indécises après la dégradation de la note de la France.

Toujours dans le secteur bancaire, Crédit Suisse décroche après l'annonce d'une réorganisation de sa division de gestion d'actifs.

BRUXELLES : Solvay - Befimmo

A Bruxelles, les actions étaient partagées entre poursuivre leur rebond de la veille et replonger dans un nouveau mouvement baissier. L'indice Bel 20 a manqué d'une tendance claire toute la journée.

En tête des hausses Solvay était talonnée par Umicore, tandis que Befimmo fermait la marche.

BRUXELLES : IBA - Dexia

Hors indice, IBA continue de souffrir de ses déboires avec le fonds américain SK Capital, son partenaire dans la société conjointe IBA Molecular Imaging. Le fonds américain estime avoir été mal informé et demande à IBA?de couvrir des pertes supplémentaires de 24?millions d'euros.

Signalons également la descente aux enfers de l'action Dexia qui d'après les analystes d'ING n'aurait qu'une valeur de 0,01 euro.

ETAT-UNIS

Wall Street a ouvert dans le rouge mardi après la forte hausse de la veille, de bons chiffres sur les mises en chantier de logement ne parvenant pas à compenser la dégringolade du titre d'Hewlett-Packard.

Selon des chiffres publiés mardi à Washington par le département du Commerce, les mises en chantier de logements ont progressé de 3,6% en octobre par rapport au mois précédent, atteignant leur plus haut niveau depuis l'été 2008, alors que les analystes tablaient sur un recul de l'activité. Ce chiffre confirme des indicateurs déjà positifs sur l'immobilier publiés lundi.

ETATS-UNIS : HP

Les investisseurs sanctionnaient fortement le groupe informatique HP qui, en pleine restructuration, a de nouveau déçu avec une lourde perte annuelle de 12,65 milliards de dollars et des prévisions inférieures aux attentes pour le trimestre en cours. L'entreprise a notamment dû passer une charge exceptionnelle de 8,8 milliards de dollars pour couvrir des pertes liées au rachat en 2011 de l'éditeur britannique de logiciels Autonomy.

Nos partenaires