Iberdrola sur tous les fronts

12/09/12 à 16:35 - Mise à jour à 16:35

Source: Moneytalk

Le directeur général du producteur d'électricité espagnol a promis de maintenir son dividende et de réduire son endettement malgré l'imposition de nouvelles taxes en Espagne en raison d'un déficit annuel de 6 milliards d'euros dans le système électrique local.

Iberdrola sur tous les fronts

Concrètement, Ignacio Galan vise un dividende de 33,7 eurocents pour l'année prochaine. Cela correspond à un rendement de près de 10%. Parallèlement, Iberdrola réduirait également son important endettement de 20% en deux ans.

Pour y parvenir, le directeur général table sur des réductions de coûts. Il n'a toutefois pas précisé si certaines activités seraient cédées ou pas. Les analystes sont pour leur part convaincus que le groupe devra passer par des cessions de filiales en Amérique latine ou au Royaume-Uni.

Vu que ses taux dépendent en grande partie de ceux de l'Espagne, Iberdrola est en effet obligé de réduire rapidement son endettement afin d'éviter un envol de ses charges financières. Mais les activités étrangères, les seules pouvant susciter l'intérêt d'acquéreurs potentiels, sont également celles qui soutiennent actuellement les résultats du groupe. Au premier semestre, le bénéfice des activités espagnoles a chuté de 44% contre une hausse de 74% pour les filiales étrangères.

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires