Immobilier : les problèmes en Chine sont plus graves que la crise des subprime

01/06/10 à 14:55 - Mise à jour à 14:55

Source: Moneytalk

Les problèmes du marché immobilier en Chine sont plus graves que ceux survenus aux Etats-Unis avant la crise des subprime, car les menaces de bulles sont doublés d'un risque de mécontentement social, a estimé un conseiller de la Banque centrale cité mardi par le Financial Times.

"Le problème du marché du logement en Chine est en fait beaucoup, beaucoup plus fondamental, plus important, que celui du marché immobilier aux Etats-Unis et au Royaume-Uni avant votre crise financière", a déclaré Li Daokui, membre du comité de politique monétaire de l'insitut chinois. "C'est plus qu'un problème de bulle", a-t-il ajouté selon le quotidien financier britannique. "Quand les prix grimpent, beaucoup de gens, en particulier les jeunes, deviennent très inquiets", a souligné Li, en ajoutant: "c'est un problème social", selon la même source. Li Daokui a tenu ces propos avant que le gouvernement n'annonce lundi qu'il allait "progressivement réformer l'impôt immobilier", première indication officielle que pourrait être introduite une taxe immobilière dans le cadre des mesures pour freiner l'envolée des prix dans ce secteur et la spéculation. Selon des analystes, le gouvernement pourrait introduire une taxe sur l'immobilier d'habitation, d'abord à l'essai dans quelques métropoles: Pékin, la capitale, Shanghai (est), Chongqing (sud-ouest) et Shenzhen (sud).

Nos partenaires