Important profit warning de Shell

17/01/14 à 16:19 - Mise à jour à 16:19

Source: Moneytalk

Royal Dutch Shell a averti les marchés que son bénéfice avait plongé au 4e trimestre, ses marges souffrant de hausse des coûts de production à la suite du développement de gisements non-conventionnels.

Important profit warning de Shell

Le groupe pétrolier anglo-néerlandais a bouclé le quatrième trimestre 2013 sur un bénéfice (ajusté des éléments exceptionnels) en chute de près de moitié à 2,9 milliards de dollars, très loin du consensus de 4,9 milliards de dollars. Le management explique cette déconvenue par la hausse des coûts de production avec le développement de nouveaux projets ainsi que la poursuite du recul des marges de raffinage.

Royal Dutch Shell déçoit donc une nouvelle fois après le troisième qui était déjà ressorti inférieur aux attentes. Ben van Beurden, Chief executive oficer du groupe depuis ce 1er janvier, a toutefois promis une amélioration cette année. Étant donné la stagnation du prix de l'or noir, sa stratégie s'axe surtout sur les réductions de coûts afin d'améliorer ses résultats financiers.

Le groupe devra également gérer sa trésorerie avec plus de parcimonie alors que son budget d'investissements a explosé de 49% à 44,3 milliards de dollars en 2013, davantage que son cash-flow opérationnel. Cela suppose que Royal Dutch Shell doit actuellement s'endetter pour financer une partie de ses investissements et le paiement du dividende (environ 11 milliards de dollars dont une partie est payée en nouvelles actions). Le groupe affiche toujours une situation financière tout à fait saine mais il en peut évidemment se permettre de s'endetter autant chaque année.

Cédric Boitte

Nos partenaires