KPN se débat, ThromboGenics dévisse

30/08/13 à 12:41 - Mise à jour à 12:41

Source: Moneytalk

Les marchés européens reculaient en début de séance, les investisseurs se montrant prudents en raison des incertitudes entourant une éventuelle intervention occidentale en Syrie et la politique monétaire de la Fed.

KPN se débat, ThromboGenics dévisse

© Getty Images/iStockphoto

Au niveau macro-économique, les chiffres des ventes au détail sont ressortis supérieurs aux attentes en Allemagne et en Espagne.

Europe : Danone - L'Oréal

Sur les marchés d'actions, Danone reculait après avoir prévenu que les ventes de sa division Nutrition infantile seraient en baisse au troisième trimestre en raison du rappel de produits dans le cadre du scandale Fonterra, la coopérative néozélandaise ayant admis la découverte de toxine botulique dans certains produits. Danone a toutefois indiqué qu'il allait prendre des mesures afin de quand même atteindre ses objectifs annuels en matière de croissance et de rentabilité.

Toujours à Paris, L'Oréal progressait grâce à un bon rapport semestriel avec une croissance organique des ventes de 5,4% et une marge opérationnelle record de 17,4%.

Europe : KPN

À Amsterdam, KPN chutait après l'annonce qu'une fondation liée à l'opérateur avait exercé une option lui permettant de souscrire à des actions préférentielles représentant près de la moitié des droits de vote. America Movil a par conséquent indiqué qu'il pourrait retirer son offre de rachat sur KPN.

Bruxelles : D'Ieteren - ThromboGenics

Le rouge prédominait au sein du Bel20 avec surtout le plongeon de ThromboGenics qui a dévoilé des chiffres semestriels décevants, ses ventes de Jetrea progressant beaucoup plus lentement que prévu au second trimestre par rapport aux premier mois suivant la commercialisation à la mi-janvier.

Le rapport semestriels de D'Ieteren a également déçu, les bonnes performances de Belron, leader mondial du vitrage automobile, ayant été largement éclipsée par la chute des résultats de la division distribution automobile. Globalement, son bénéfice courant avant impôt a reculé de 7,3% sur le premier semestre et le groupe a maintenu sa prévision d'une baisse de 10% à 15% sur l'ensemble de l'année.

Bruxelles : Recticel -Hamon

Hors indice, Recticel invoque la conjoncture décevante et la météo difficile pour expliquer la baisse de 7% de son chiffre d'affaires. Le résultat net a de plus plongé dans le rouge à -10,1 millions en raison notamment de frais de restructuration .

Hamon a également bouclé le premier semestre sur une perte nette de 1,6 million à la suite d'une importante charge fiscale. Son chiffre d'affaires a toutefois progressé de 16% à 250 millions et le groupe a reçu des commandes record pour un total de 432,6 millions.

États-Unis : tendance

Les marchés américains ont bouclé la séance en hausse sur fond d'indicateurs économiques meilleurs que prévu avec une révision à la hausse de la croissance du PIB des États-Unis au second trimestre et une baisse des inscriptions hebdomadaires au chômage.

Cédric Boitte

Nos partenaires