L'activité déçoit de nouveau en Chine

24/03/14 à 12:24 - Mise à jour à 12:24

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes reculaient à la mi-séance, minées par des indicateurs d'activité globalement inférieurs aux attentes, sauf en France.

L'activité déçoit de nouveau en Chine

© REUTERS

Outre-Quiévrain, l'indicateur composite rassemblant industrie et services a rebondi de 47,9 à 51,6 selon une estimation préliminaire pour mars alors qu'en Allemagne, il a baissé de 56,4 à 55,0. La principale déception provient toutefois de Chine où l'indicateur d'activité manufacturière a de nouveau baissé à 48,1.

Europe : Centrica - SSE

Centrica et SSE reculaient alors que selon le Sunday Times, le régulateur pourrait forcer les spécialistes les six principaux groupes énergétiques à se scinder en deux entités gérant respectivement la production et la commercialisation. Les filiales locales d'EDF, RWE, E.On et Scottish Power sont également concernées.

Europe : Nokia - Microsoft

Nokia a indiqué que la vente de sa division téléphones portables à Microsoft ne serait pas bouclée comme prévu pour la fin de ce mois en raison d'une enquête des autorités de la concurrence en Asie.

Bruxelles : Bpost - ThromboGenics

Pour sa première séance au sein du Bel 20, Bpost évoluait dans la tendance. ThromboGenics n'était par contre pas affecté par son éviction, le titre se distinguant même alors que son année au sein de l'indice a été synonyme de plongeon de 53%. À noter que les analystes de Goldman Sachs ont entamé le suivi de la biotech louvaniste avec un conseil neutre et un objectif de cours de 23 euros.

Bruxelles : D'Ieteren - Kinepolis

D'Ieteren progressait après avoir annoncé le rachat de concessions VW, Audi et Seat près d'Anvers ainsi que l'acquisition d'une participation majoritaire dans un groupe de concessions VW, Audi et Skoda à Malines.

Hors indice, Kinepolis progressait alors que le groupe a annoncé qu'il allait proposer à ses actionnaires de diviser l'action en 5, le cours ayant décuplé depuis début 2009.

États-Unis : tendance

Les marchés américains ont clôturé en baisse vendredi sur fond de nouvelles tensions en Ukraine et de profit warning pour Nike.

Nos partenaires