L'étoile d'Apple pâlit

18/12/12 à 13:57 - Mise à jour à 13:57

Source: Moneytalk

L'indiscutable star des Bourses au cours de la décennie écoulée accumule les petites déceptions ces derniers mois, de quoi imposer une correction sensible au titre.

L'étoile d'Apple pâlit

En Bourse de New-York, Apple est passé d'un record de plus de 700 dollars en septembre à moins de 520 dollars ce lundi, soit une correction de 25%. Cela demeure certes limité sur le long terme, Apple affichant toujours une hausse de plus de 500% depuis début 2009 et une multiplication par près de 70 depuis le début du siècle.

Cependant, le groupe à la pomme a accumulé les petits contretemps ces derniers mois. Fin septembre, les ventes record (5 millions d'unités) pour le lancement de l'iPhone 5 n'ont ainsi pas atteint les prévisions (optimistes) des analystes, en raison de problèmes de production selon Apple. En début de semaine, les analystes ont également été déçus par l'annonce des chiffres de vente pour le weekend de lancement de l'iPhone 5 en Chine.

Plus important encore, Apple a vu sa victoire juridique d'août aux États-Unis entachée par le rejet de sa demande d'interdiction de 26 produits Samsung. Le groupe sud-coréen se fait d'ailleurs de plus en plus menaçant alors qu'il grappille également des parts de marché dans le segment des tablettes après s'être octroyé le leadership mondial des smartphones.

Apple a même dû lancer une nouvelle tablette plus petite (iPad mini) afin de défendre ses positions, ce qui n'est pas dans les habitudes du groupe de Cupertino qui privilégie habituellement une approche offensive par l'innovation.

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires