L'euphorie après la Fed

19/09/13 à 12:37 - Mise à jour à 12:37

Source: Moneytalk

Les marchés européens évoluaient en nette hausse à la mi-séance, les investisseurs saluant la décision de la Réserve fédérale américaine de ne pas réduire ses soutiens à l'économie en maintenant ses rachats mensuels d'actifs à 85 milliards de dollars.

L'euphorie après la Fed

Conséquences de la décision de la Fed, l'once d'or gagnait 4% à 1362 dollars tandis que le billet vert a perdu 1,5% par rapport à 1,355 dollar pour un euro.

Europe : Rio Tinto - BHP Billiton

Sur les marchés d'actions, le secteur des matières premières profitait tout particulièrement de la décision de la Fed. La nette baisse des taux américains et du dollar devrait soulager les pays émergents, gros consommateurs de matières premières, dont plusieurs ont connu un début de crise cet été.

Europe : RWE - Gazprom

À Francfort, RWE progressait après qu'un officiel de Gazprom a confirmé que le groupe allemand avait été remboursé d'un montant de 1,5 milliard de dollars consécutivement à une décision de justice de juin dernier.

Bruxelles : ThromboGenics - Ageas

À Bruxelles, ThromboGenics reprenait des couleurs à la mi-séance après plusieurs journées difficiles.

Ageas reculait par contre dans le sillage d'une présentation aux investisseurs au cours de laquelle l'assureur a indiqué que sa priorité numéro un était les acquisitions, devant la rémunération de ses actionnaires.

Bruxelles : Elia - KBC

Elia reculait dans le sillage des taux belges, une partie de la rémunération qu'il perçoit pour la gestion du réseau électrique étant indexée sur l'évolution des taux souverains de la Belgique.

KBC profitait par contre du bon comportement des valeurs bancaires en Europe grâce à la décision de la Fed.

États-Unis : tendance

Les marchés américains ont clôturé en nette hausse ce mercredi après la décision de la Réserve fédérale américaine et malgré les mises en garde de la Fed et de Fed Ex sur l'état de la conjoncture américaine et mondiale. À noter que les indices Dow Jones et S&P 500 ont établi de nouveau records en clôture.

Cédric Boitte

Nos partenaires