L'Europe hésite, le CAC 40 chute

30/05/14 à 12:41 - Mise à jour à 12:41

Source: Moneytalk

Les marchés européens étaient hésitants à la mi-séance alors que l'économie japonaise a subi le contrecoup de la hausse de la TVA en avril avec une chute de 4,6% des dépenses des ménages.

L'Europe hésite, le CAC 40 chute

Au niveau économique, les investisseurs seront également attentifs aux chiffres des revenus et des dépenses des ménages cette après-midi aux États-Unis.

Europe : BNP Paribas

La CAC 40 parisien était plombé par le plongeon de BNP Paribas. Selon des rumeurs, la banque française ferait désormais face à une amende de 10 milliards de dollars aux États-Unis. Les analystes évoquent déjà la nécessité d'une augmentation de capital dans un tel scénario.

Europe : EDF

EDF chutait pour la seconde séance consécutive sur fond de rumeurs concernant la vente par l'État français d'une participation de 15%, ce qu'a pourtant démenti le gouvernement hexagonal.

Bruxelles : Bpost- Colruyt

Bpost se distinguait au sein du Bel 20 alors que les analystes de Morgan Stanley ont relevé leur conseil de neutre à surpondérer. .

Colruyt chutait à la suite d'un rapport négatif de Barcalys, les analystes britanniques confirmant leur avis à sous-pondérer tout en abaissant leurs prévisions de résultats.

Bruxelles : Galápagos - Cardio3

Hors indice, Galápagos se distinguait sans raison particulière. La société biotechnologique doit toutefois publier des résultats d'études cliniques importants en juin..

Cardio3 Biosciences, autre société biotechnologique, était également bien orientée à la mi-séance.

États-Unis : tendance

Les marchés américains ont repris leur chasse aux records ce jeudi malgré l'annonce d'une contraction de 1% du PIB des États-Unis au premier trimestre en rythme annualisé.

Nos partenaires