L'Europe plombée pas de mauvais indicateurs

23/09/14 à 16:42 - Mise à jour à 16:42

Source: Moneytalk

L'Europe plombée pas de mauvais indicateurs

Les marchés européens ont chuté à la suite d'un nouveau recul des indicateurs d'activité manufacturière et dans les services en septembre en zone euro.

Le léger rebond de 50,2 à 50,5 de l'indice d'activité manufacturière en Chine a permis aux matières premières de se stabiliser après leur plongeon de la veille.

Europe : Philips - AstraZeneca

Philips a annoncé sa scission en deux entités préparant la séparation de la division éclairage afin de se concentrer davantage sur la santé.

AstraZeneca, qui avait fait l'objet d'une tentative de rachat de Pfizer, a chuté alors que le Département américain du Trésor entend durcir les règles en matière d'inversion fiscale, un procédé permettant aux entreprises américaines de déplacer leur siège fiscal lors d'un rachat.

Europe : Michelin - Yara

Michelin a clôturé en baisse, son directeur financier ayant admis dans une interview qu'il serait difficile pour le groupe d'atteindre son objectif d'une croissance de 3% de ses volumes de vente cette année.

Yara a bondi après avoir dévoilé des négociations concernant une fusion avec CF Industries.

Bruxelles : Ageas - GDF Suez

Ageas a clôturé en hausse, l'assureur profitant d'un conseil d'achat des analystes de Goldman Sachs.

GDF Suez a chuté alors que le groupe énergétique a reçu un conseil de conserver de la part des analystes de Bank of America Merrill Lynch.

Bruxelles : Sipef - Aedifica

Hors indice, Sipef a poursuivi son redressement avec une seconde séance de hausse sensible consécutive après une chute de plus de 20% en 3 mois.

Aedifica a profité de son statut de valeur défensive.

États-Unis : tendance

Les marchés américains évoluaient en ordre dispersé à la mi-séance après leur net repli de ce lundi.

États-Unis : AbbVie - Mylan

AbbVie et Mylan reculaient à la mi-séance alors qu'elles ont récemment annoncé des acquisitions notamment destinées à déplacer leur siège en Irlande et aux Pays-Bas, des opérations remises en cause par l'administration américaine.

Nos partenaires