L'exemple chypriote inquiète toujours

19/03/13 à 12:31 - Mise à jour à 12:31

Source: Moneytalk

Les marchés européens reculaient en première partie de séance, toujours inquiets pour Chypre alors que les négociations sur la taxe sur les dépôts bancaire ne concernent que les modalités de taux et pas l'objectif de 5,8 milliards de recettes à atteindre.

L'exemple chypriote inquiète toujours

© REUTERS

Les indicateurs Zew mesurant la confiance des investisseurs dans l'économie n'ont pas rassuré. Pour l'Allemagne, le chiffre était certes en légère hausse à 48,5 mais pour l'ensemble de la zone de la zone euro, il a chuté de 42,4 à 33,4.

Europe : Thyssenkrupp - ArcelorMittal

À Francfort, Thyssenkrupp était victime d'informations de presse selon lesquelles le groupe sidérurgique allemand s'apprêterait à lancer une augmentation de capital d'un milliard d'euros. Ces rumeurs affectaient par ricochet ArcelorMittal, le premier groupe sidérurgique mondial également en proie à des difficultés financières.

Europe : Rio Tinto - BHP Billiton

Les groupes miniers Rio Tinto et BHP Billiton chutaient après qu'un dirigeant de Rio Tinto a indiqué lors d'une conférence que les prix du minerai de fer reculeraient au second semestre en raison d'une hausse de l'offre et d'un ralentissement de la demande.

Bruxelles : Telenet - Ackermans & van Haaren

À la mi-séance, Telenet et Ackermans & van Haaren écartelaient le Bel 20 qui comptait toutefois à peine 4 titres en hausse.

Bruxelles : Nyrstar - Resilux

Nyrstar, désormais hors Bel 20, reculait après que les analystes d'ABN Amro ont repris le suivi de la valeur avec un conseil de vendre.

Resilux a pour sa part publié des résultats annuels décevants marqués par un recul de 2,6% de son chiffre d'affaires et de 11,4% de son bénéfice net. Le spécialiste des bouteilles et préformes en PET a toutefois maintenu son dividende inchangé à 1,65 euro brut par action.

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires