L&H: début de la lecture de l'arrêt sur la plus vaste fraude en Belgique

20/09/10 à 12:14 - Mise à jour à 12:14

Source: Moneytalk

Le président de la première chambre de la cour d'appel de Gand, Robert Pieters, a commencé lundi matin peu après 09h00 la lecture de l'arrêt dans l'affaire Lernout & Hauspie, qui fait au total 2.100 pages.

Seuls les 4 principaux accusés et Philippe Vermeulen sont présents, les autres étant représentés par leurs avocats. Contrairement aux débats qui ont eu lieu dans l'ICC (International Convention Center), l'arrêt est lu dans la salle historique des assises, au palais de justice, situé Koophandelsplein. La presse y est présente en masse. Avant le début de l'audience, Jo Lernout et Pol Hauspie se sont assis côte à côte sur le banc des accusés et se sont parlés. L'ancien directeur financier Nico Willaert et l'ancien CEO Gaston Bastiaens sont également présents. Tous les autres accusés, à l'exception de Philippe Vermeulen, l'ancien directeur général du fonds de capital-risque FLV Fund, sont représentés par leurs avocats. A la demande des avocats, le président se limite à la partie de l'arrêt disponible, à la question de la culpabilité et de la peine. La motivation de l'arrêt sera rendue plus tard. Les milliers de clients lésés pourront ensuite tenter de récupérer leur argent ultérieurement au civil, la cour d'appel ayant décidé de scinder les volets civil et pénal. Depuis 08h00 du matin, quelques personnes lésées ont pris place dans la salle d'audience. Deminor et Test-Achats, qui défendent les intérêts de leurs membres, ont demandé à ceux-ci de rester chez eux.

Nos partenaires