L'incertitude prédomine

09/09/13 à 11:50 - Mise à jour à 11:50

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes reculaient légèrement à la mi-séance, les investisseurs se montrant hésitants avant plusieurs échéances importantes avec le vote du Congrès américain sur une intervention en Syrie cette semaine et la réunion de la Fed la semaine prochaine.

L'incertitude prédomine

© REUTERS

Au niveau économique, la Chine a publié des chiffres mitigés au niveau de son commerce extérieur avec une croissance de 7,2% des exportations supérieure aux attentes mais une hausse limitée à 7% des importations en glissement annuel alors que les économistes tablaient sur 11%.

Europe : BG Group

Sur les marchés d'actions européens, BG Group était entrainé par la révision à la baisse de ses prévisions de production pour l'année prochaine en raison des retards encourus par des projets en Égypte et en Norvège. Le producteur de pétrole et de gaz britannique avait déjà dû abandonner tout objectif de croissance de sa production cette année à l'automne dernier.

Europe : Vodafone - Kabel Deutschland

Selon des informations de presse, l'offre de rachat de Kabel Deutschland par Vodafone pourrait ne pas atteindre le seuil d'acceptation de 75% fixé par le groupe britannique dont le prix de rachat de 87 euros par action faisait pourtant ressortir une prime de 40% par rapport au cours de bourse avant les premières informations concernant l'OPA.

Bruxelles : KBC - GDF Suez

KBC et Delta Lloyd portaient haut les couleurs des financières à Bruxelles bien que le secteur ne se distinguait pas particulièrement au niveau européen.

GDF Suez pesait par contre sur l'évolution du Bel 20 après avoir annoncé l'acquisition pour un montant non précisé de 51% du capital d'une société brésilienne spécialisée dans la maintenance de systèmes de climatisation et les services techniques.

Bruxelles : Econocom - CMB

Hors indice, la séance était marquée par le rapport des analystes d'ING sur les actions du Benelux. Econocom profitait ainsi de son statut de valeur favorite tandis que CMB, qui fait partie des valeurs "les moins préférées", était à la traîne.

États-Unis : tendance

Wall Street a clôturé quasiment inchangé vendredi, les investisseurs ne parvenant pas à se positionner après la publication d'un rapport mensuel sur l'emploi décevant mais qui pourrait également inciter la Réserve fédérale américaine à ne pas réduire trop vite ses soutiens à l'économie.

Cédric Boitte

Nos partenaires