L'industrie mondiale n'éclipse pas un Black Friday décevant

02/12/13 à 17:39 - Mise à jour à 17:39

Source: Moneytalk

Les marchés européens ont clôturé en légère baisse malgré des indicateurs d'activité manufacturière meilleurs en Chine, aux États-Unis et en zone euro où l'industrie a crû un peu plus rapidement qu'estimé le mois dernier.

L'industrie mondiale n'éclipse pas un Black Friday décevant

© REUTERS

En Chine, l'indicateur manufacturier est ressorti supérieur à première estimation en novembre mais affiche toujours un léger repli par rapport au mois d'octobre.

Europe : ThyssenKrupp - ArcelorMittal

ThyssenKrupp a chuté ce lundi. Le groupe sidérurgique allemand a annoncé la vente de son aciérie aux États-Unis à ArcelorMittal et Nippon Steel pour 1,55 milliard de dollar et prévoit de réaliser une augmentation de capital correspondant à 10% de sa capitalisation boursière.

Europe : L'Oréal

L'Oréal s'est inscrit en hausse grâce à l'annonce d'un plan de rachat d'actions propres d'une valeur de 500 millions, ce qui représente toutefois moins d'un pour cent de capitalisation boursière.

Bruxelles : GDF Suez - ThromboGenics

À Bruxelles, GDF Suez a soutenu la tendance mais n'a pas pu éviter au Bel 20 de finir dans le rouge.

ThromboGenics a de son côté connu une énième séance difficile cette année.

Bruxelles : Recticel - Tessenderlo

Hors indice, Recticel a fortement rebondi, le spécialiste belge de la mousse de polyuréthane ayant dévoilé de nouveaux contrats pour sa division automobile garnissage intérieur) pour un montant total de 364 millions.

Tessenderlo a par contre fini en baisse à la suite d'un conseil de vendre des analystes de Deutsche Bank.

États-Unis : tendance

Wall Street était hésitant à la mi-séance malgré la nouvelle hausse de l'indice ISM Manufacturier à 57,3, plus haut niveau en plus de deux ans. Les ventes des détaillants lors de l'important week-end prolongé de Thanksgiving (dont le célèbre Black Friday) ont par contre reculé de 2,9%, la première baisse depuis 2009.

États-Unis : Newmont Mining

Le deuxième producteur mondial d'or reculait dans le sillage du prix du métal jaune qui souffrait du redressement de la conjoncture mondiale.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos