L'inflation baisse, les Bourses montent

22/08/14 à 17:44 - Mise à jour à 17:44

Source: Moneytalk

Les marchés ont clôturé la semaine sur une note négative à la suite de prises de bénéfices et d'un regain de tensions en Ukraine.

L'inflation baisse, les Bourses montent

Tendance hebdomadaire

Les Bourses ont connu une semaine positive malgré des indicateurs économiques décevants en zone euro et en Chine. Le compte rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine et le tassement de l'inflation de 2,1% à 2,0% aux États-Unis ont par contre rassuré, préfigurant d'une hausse des taux plus tardive par la Fed. À Wall Street, l'indice élargi S&P 500 a atteint de nouveaux records et frôlent le cap des 2000 points.

Europe : Heineken - Carlsberg

La semaine a également été marquée par les résultats des 3e et 4e brasseurs mondiaux. Heineken a plu, son bénéfice opérationnel ayant atteint 1,45 milliard au premier semestre, 10% de mieux que le consensus des analystes.

Carlsberg a déçu par contre. Le brasseur danois a prévenu que ses profits chuteraient d'au moins 5% cette année à cause de sa division Europe de l'Est qui dépend essentiellement de la Russie où le groupe est leader.

Europe : BHP Billiton - Bank of America

Semaine difficile pour BHP Billiton qui a annoncé la scission de ses activités dans les métaux comme le manganèse ou l'aluminium afin de se concentrer sur le minerai de fer, le cuivre, le charbon et le pétrole qui représentent déjà l'essentiel de ses résultats. Les marchés ont toutefois surtout été déçu des bénéfices qui ont plafonné à 5,7 milliards de dollars au semestre écoulé contre un consensus de 5,9 milliards de dollars. BHP Billiton n'a de plus pas annoncé un très attendu plan de rachat d'actions propres.

Dans le secteur bancaire, Bank of America a de nouveau défrayé la chronique en acceptant de verser 16,65 milliards de dollars d'amendes et de compensations pour mettre fin aux poursuites liées au subprime. Cela porte l'ardoise à plus de 70 milliards de dollars en grande partie à la suite de la reprise de Countrywide, ex leader du subprime, en 2008. Loin d'être inquiétés, les marchés ont même salué la perspective de la fin des ennuis pour Bank of America.

Bruxelles : UCB - GDF Suez

UCB a de nouveau fait partie des valeurs en vue la semaine dernière au sein du Bel 20, le groupe biopharmaceutique ayant bondi de 35% cette année sur fond de spéculations de rachat.

GDF Suez a connu une semaine difficile en raison d'informations de presse concernant une possible fermeture définitive des réacteurs nucléaires Doel 3 et Tihange 2. Le groupe évalue le manque à gagner à 40 millions par mois sans compter l'arrêt de Doel 4 à la suite d'un sabotage.

Bruxelles : RTL Group - Recticel

RTL Group a livré des résultats décevants, son excédent brut d'exploitation ayant reculé de 6% au premier semestre en raison de l'introduction d'une nouvelle taxe en Hongrie et d'un marché français à la traîne. Le premier groupe audiovisuel en Europe table dorénavant sur un recul de ses revenus et de ses bénéfices cette année.

Recticel a écopé d'une amende de 8,2 millions dans le cadre du cartel de la mousse de polyuréthane en Allemagne. Cela a plutôt rassuré les marchés qui voient la fin d'un long chapitre noir de Recticel après l'amende européenne de 27 millions en début d'année. Trois analystes ont par ailleurs confirmé leur recommandation d'achat.

Événements à retenir la semaine prochaine

Lundi : IFO, logements neufs US, Roularta, Lotus, VGP

Mardi : biens durables US, confiance conso US, Imtech, Ter Beke, CMB, Leasinvest

Mercredi : Agfa, Tessenderlo, Picanol, CFE, Fluxys

Jeudi : chômage Allemagne, PIB US, Bouygues, Vivendi, Essilor, Ablynx, IBA, AvH, RHJ, D'Ieteren, Connect, EVS, Kinepolis, ThromboGenics, Sofina, Option

Vendredi : inflation Euro, rev. et dép. ménages US, Ontex, Resilux, Zetes, Banimmo, Elia, Recticel, Sioen, Hamon

Nos partenaires