L'inquiétude domine de Bombay à New-York

20/08/13 à 12:33 - Mise à jour à 12:33

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes chutaient à la mi-séance, la nervosité s'installant parmi les investisseurs à moins d'un mois de la réunion de la Fed de septembre qui devrait être marquée par une première réduction de la voilure de son plan de rachat d'actifs.

L'inquiétude domine de Bombay à New-York

© REUTERS

À l'international, l'Inde s'enfonce de plus en plus dans la crise. Depuis le 30 juillet, la Bourse indienne a chuté de 10% et la roupie a perdu 8% de sa valeur par rapport au dollar.

Europe : Glencore Xstrata - BHP Billiton

Comme les rumeurs le laissaient entendre hier, Glencore Xstrata a procédé à d'importantes dépréciations, d'un montant de 7,7 milliards de dollars à la suite du rachat de Xstrata. Le groupe a ainsi subi une perte nette de 8,9 milliards de dollars sur le premier semestre 2013.

Le secteur des matières premières était également affecté par les piètres résultats annuels de BHP Billiton. Le premier groupe minier mondial a souffert de la baisse du prix des matières premières, son chiffre d'affaires chutant de 8,7% et son bénéfice net plongeant de 29,5% à 10,9 milliards de dollars.

Europe : CRH - Deutsche Whonen

À Dublin, CRH plombait le marché local à la suite d'un profit warning concernant ses prévisions pour le second semestre. Le fournisseur de matériaux de construction table désormais sur un résultat ebitda en ligne avec la seconde moitié de 2012 alors qu'en mai il prévoyait une croissance.

À Francfort, Deutsche Whonen a déposé une offre de fusion avec GSW Immobilien. Ensemble, ces deux sociétés deviendraient le numéro de l'immobilier résidentiel en Allemagne.

Bruxelles : Cofinimmo - KBC

Au sein du Bel20, Cofinimmo était la seule valeur à progresser légèrement, profitant évidemment de son statut de valeur défensive par excellence grâce à son portefeuille immobilier diversifié.

KBC était par contre de nouveau victime d'importantes prises de bénéfices.

Bruxelles : Zetes- TiGenix

Hors indice, Zetes tirait son épingle du jeu, la firme spécialisée dans l'authentification de la personne et des biens ayant remporté le contrat pour la production des passeports électroniques belges.

TiGenix chutait par contre après la publication de son rapport semestriel, la société biotechnologique n'excluant par une nouvelle augmentation de capital, les fonds levés en juillet ne suffisant pas à financer ses activités au cours des 12 prochains mois.

Cédric Boitte

Nos partenaires