L'inquiétude prédomine

03/10/13 à 12:56 - Mise à jour à 12:56

Source: Moneytalk

Les marchés européens ne parvenaient pas à se reprendre en début de séance après leur chute de ce mercredi, la tendance demeurant plombée par la paralysie du Congrès américain.

L'inquiétude prédomine

© REUTERS

Au niveau économique, les indicateurs d'activité dans les services étaient en progression et meilleurs que prévu en septembre en Chine et dans la zone euro. Cette après-midi, les marchés seront attentifs au chiffre des inscriptions hebdomadaires au chômage.

Europe : Aviva

À Londres, l'assureur Aviva progressait après avoir annoncé la vente de ses activités assurance-vie aux États-Unis pour 2,6 milliards de dollars, mieux que l prix de 1,8 milliard de dollars payé en décembre.

Europe : K+S - Uralkali

Les producteurs de potasse évoluaient en hausse après que la Russie a enjoint aux acquéreurs potentiels d'une participation de 22% dans Uralkali de réactiver la coopération commerciale avec son concurrent bélarusse. Uralkali avait décidé de dénoncer cet accord en juillet afin de doper sa production, ce qui avait fait plonger le prix de la potasse.

Bruxelles : ThromboGenics - Solvay

Au sein du Bel20, ThromboGenics confirmait son rebond de près de 5% ce mardi après l'annonce de résultats positifs pour le Jetrea d'une étude scientifique.

Solvay était par contre à la traine à la mi-séance.

Bruxelles : RTL Group - Van de Velde

Hors indice, RTL Group reculait après que sa maison-mère allemande Bertelsmann a décidé de se défaire 2 millions d'actions supplémentaires, soit 1,3% du capital de RTL Group.

Van de Velde était quasiment inchangé à la suite de l'annonce d'une restructuration de sa marque de lingerie espagnole Andrès Sarda prévoyant la suppression de 33 emplois.

États-Unis : tendance

Les marchés américains ont fini en baisse ce mercredi, les investisseurs s'inquiétant de la situation politique et de l'évolution de la conjoncture. Selon le rapport ADP sur l'emploi, préfigurant le rapport officiel de vendredi, l'économie américaine n'a créé que 166 000 emplois en septembre contre un consensus de 180 000.

Nos partenaires