L'ISM américain tempère l'optimisme des marchés

03/12/12 à 17:16 - Mise à jour à 17:16

Source: Moneytalk

Les principales Bourses européennes se sont quelque peu essoufflées en fin de séance mais restent néanmoins sur une séance boursière positive à la faveur de nouveaux signes de stabilisation de l'économie chinoise.

L'ISM américain tempère l'optimisme des marchés

© REUTERS

En attendant que la situation se débloque aux Etats-Unis sur la question du " fiscal cliff ", les investisseurs ont trouvé du réconfort dans l'accélération du rythme de croissance du secteur manufacturier chinois, avec un indice PMI définitif en hausse en novembre, pour la première fois depuis 13 mois, signe que la deuxième économie mondiale retrouve des couleurs.

L'ISM manufacturier aux Etats-Unis a quelque peu tempéré l'enthousiasme des marchés en fin de journée. L'ISM manufacturier a reculé de 2,2 points par rapport à octobre pour s'établir à 49,5%. La prévision médiane des analystes le donnait en baisse, mais à 51,2%.

EUROPE : Renault - Volkswagen

Aux actions, les constructeurs automobiles réagissent de manière contrastée à l'annonce d'une nouvelle chute des immatriculations de voitures neuves en novembre, qui a conduit le Comité des constructeurs français d'automobiles à revoir ses prévisions annuelles à la baisse.

Renault, dont les immatriculations ont le plus lourdement chuté (-33,5%), recule, tout comme Volkswagen.

EUROPE : EADS - Cable & Wireless

Par ailleurs, les investisseurs attendaient avec optimisme lundi l'annonce d'un accord sur la restructuration du capital du groupe européen EADS qui réduirait le poids des Etats sans injecter trop d'actions sur le marché. Les analystes ont interprété le message comme une confirmation de l'intention prêtée au groupe par plusieurs medias de procéder à des rachats de titres.

Cable & Wireless Communications était en net retrait après l'annonce de la vente de ses unités à Monaco et en Islande à Bahrain Telecommunications pour 680 millions de dollars.

BRUXELLES : Colruyt - Solvay

A Bruxelles, Colruyt signait la plus forte baisse de l'indice Bel 20 après la publication de résultats semestriels en ligne avec les attentes. Le distributeur belge a fait état d'un chiffre d'affaires en hausse de 6,2% à 4,06 milliards d'euros.

Toujours dans l'indice Bel 20, Nyrstar avait le sourire après l'accord conclu avec le gouvernement australien pour la transformation de son unité de Port Pirie.

BRUXELLES : Galapagos

Hors indice, Galapagos était en verve alors que la société biotechnologique a ouvert un dossier auprès de la FDA (Food & drug administration) américaine pour lancer la phase 1 dans l'étude pour son GLPG0634 contre les rhumatismes.

ETAT-UNIS

La Bourse de New York a débuté la première séance du mois en nette hausse lundi, portée par de bons indicateurs chinois et américains qui réveillaient l'optimisme des investisseurs.

Ainsi, les dépenses de construction aux Etats-Unis ont progressé de 1,4% au mois d'octobre, soit bien plus qu'anticipé par les économistes (environ +0,4%), d'après des données publiées par le Département du Commerce. En comparaison annuelle, la hausse des dépenses de construction a atteint 9,6% sur le mois d'octobre. Sur l'ensemble des dix premiers mois de l'année, elles ont augmenté de 9,3% par rapport à la même période de 2011.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos