L'italie n'inquiète que les marchés européens

26/02/13 à 17:00 - Mise à jour à 17:00

Source: Moneytalk

La Bourse américaine a par contre fait le choix de se concentrer sur les bons chiffres immobiliers US.

L'italie n'inquiète que les marchés européens

Les principales Bourses européennes ont bu la tasse ce mardi en réaction aux résultats des élections italiennes qui remettent en question les réformes engagées dans la péninsule pour assainir les finances publiques et menacent de relancer la crise de la dette en zone euro.

Le centre gauche italien de Pier Luigi Bersani est majoritaire au sein de la Chambre des députés, mais il ne contrôle pas le Sénat, qui dispose de prérogatives équivalentes, même avec le soutien des centristes de Mario Monti. Cette configuration laisse présager un blocage politique et économique pour l'Italie, ce qui inquiète l'Europe fragilisée par une crise qui n'en finit pas.

Europe : Unicredit - Crédit Agricole

Aux actions, le secteur bancaire était le principal perdant de la séance alors qu'une résurgence de la crise européenne ne ferait pas ses affaires. Les banques italiennes étaient de loin les plus malmenées à l'image d'Unicredit.

Europe : BASF - Vivendi

Par ailleurs, BASF était en net recul après avoir présenté un bénéfice annuel en recul de 21%. Ses prévisions optimistes pour 2013 n'ont pas réussi à effacer cette contreperformance.

A Paris, Videndi était en recul après avoir présenté des résultats jugés fades. Le marché reproche également au groupe son manque de vision pour l'avenir. de la

Bruxelles : KBC-Colruyt

A la Bourse de Bruxelles, KBC suivait la tendance du secteur financier européen et fermait la marche du Bel 20.

La seule action à évoluer en territoire positif en fin de séance dans le Bel 20 était Colruyt qui bénéficiait de son profil défensif.

Bruxelles : ABInbev

Toujours dans l'indice, ABInbev serait proche d'un accord avec les autorités américaines pour reprendre la société Modelo propriétaire de la Corona. L'action ABInbev ne profitait toutefois pas de cette information et s'affichait en recul tout comme la grande majorité des actions belges ce mardi.

Etats-Unis

Wall Street rebondissait mardi à l'ouverture, après avoir signé la veille sa plus mauvaise séance de l'année, portée par de bons chiffres économiques américains, malgré de fortes inquiétudes concernant l'Italie sur les places financières mondiales.

Selon l'enquête Case-Shiller publiée mardi par Standard and Poor's, les prix des logements ont augmenté en décembre pour le onzième mois d'affilée aux Etats-Unis.

Nos partenaires