L'optimisme règne sur les marchés

19/07/13 à 18:06 - Mise à jour à 18:06

Source: Moneytalk

Les Bourses ont connu une nouvelle semaine positive grâce à Ben Bernanke qui a apaisé les craintes quant à une réduction trop rapide de ses rachats d'actifs par la Réserve fédérale américaine.

L'optimisme règne sur les marchés

Europe : BHP Billiton - Rio Tinto

Le secteur minier a repris quelques couleurs la semaine dernière, BHP Billiton et Rio Tinto ayant annoncé une hausse de respectivement 18% et 7% de leur production de minerai de fer au second trimestre. Rio Tinto a également revu ses objectifs annuels de production de cuivre à la hausse.

Europe : Telecom Italia - Nokia

L'opérateur télécoms italien a indiqué renoncé à son projet de séparation de ses activités fixes et mobiles après que le régulateur a abaissé les tarifs d'accès de ses concurrents à son réseau fixe. Précédemment, les négociations concernant une fusion de sa filiale mobile avec la filiale locale d'Hutchison Whampoa avaient également échoué.

Nokia a publié des résultats décevants avec une chute de 24% de son chiffre d'affaires. Les ventes de sa gamme Lumia (smartphone utilisant Windows Phone) ont progressé de 32% mais n'ont pu empêcher ses ventes globales de téléphones portables de sombrer de 27%. Nokia a accusé une eprte nette de 227 millions d'euros sur le trimestre.

Bruxelles : Befimmo - Punch International

Au sein du Bel20, Befimmo s'est distinguée, la sicafi spécialisée dans les bureaux confirmant son regain de forme des dernières semaines.

Sur le marché élargi, Punch International s'est mise en évidence après avoir trouvé un accord avec Bencis Capital pour la cession de sa participation de 65,68% dans Xeikon au prix de 5,85 euros (110,3 millions au total), soit une prime de 32% sur la base du cours moyen des 6 derniers mois.

Bruxelles : Umicore - TiGenix

Umicore n'a pas réellement profité de l'annonce que GBL avait acquis 4% du spécialiste des métaux non-ferreux.

TiGenix a par contre payé le prix fort pour lever 6,5 millions d'euros, la société biotechnologique ayant dû concéder une décote de 50% (prix d'émission de 0,25 euro).

États-Unis : tendance

Outre-Atlantique, Wall Street a profité de cette quatrième semaine de hausse consécutive pour signer de nouveaux records historiques. Les investisseurs ont salué les propos de Ben Bernanke et des résultats globalement meilleurs que prévu même si le secteur technologique a largement déçu à l'image d'Intel, de Microsoft et de Google.

Nos partenaires