L'optimisme reste de mise en Bourse

18/12/12 à 17:00 - Mise à jour à 17:00

Source: Moneytalk

Les principales Bourses européennes étaient en progression ce mardi soir, dans le sillage des marchés américains qui ont ouvert dans le vert soutenus par l'espoir d'un accord dans les négociations budgétaires aux Etats-Unis.

L'optimisme reste de mise en Bourse

© REUTERS

A 15 jours de la fin de l'année, les investisseurs sont anxieux de savoir si démocrates et républicains américains vont s'entendre pour éviter le fiscal cliff (le mur budgétaire).

L'enjeu est de taille, car faute d'accord les ménages seront soumis en 2013 à des hausses automatiques d'impôts et à des coupes dans les dépenses publiques qui feront tomber les Etats-Unis dans la récession.

EUROPE : Renault - ING Groep

Aux actions, le constructeur automobile Renault est en retrait alors que le groupe va signer mercredi un accord lui permettant d'installer une usine de montage en Algérie, à l'occasion de la visite dans ce pays du président français François Hollande. Peugeot par contre était en nette progression.

ING groep a également le moral en berne, alors que le bancassureur néerlandais a bouclé la vente de son activité d'assurances en Malaisie à AIA Group pour 1,3 milliard d'euros, avec environ 750 millions d'euros de plus-value.

EUROPE : BHP Billiton - Rio Tinto

Par ailleurs, le secteur minier à la sourire ce mardi à l'image de BHP Billiton et de Rio Tinto.

Le nouveau bureau politique chinois au pouvoir s'est fixé comme objectif d'arriver à un taux de croissance de 7,8% en 2013, comme ne 2012, tout en maintenant l'inflation sous contrôle à 3,50%.

BRUXELLES : KBC - Nyrstar

A Bruxelles, KBC était au rang des actions en hausse dans le BEL20. L'établissement financier a annoncé que le total de ses remboursements aux pouvoirs publics fédéraux belges et flamands a atteint 6,4 milliards d'euros.

Nyrstar profitait pour sa part des objectifs de croissance de la Chine qui semble enfin de retour sur les rails de la croissance.

BRUXELLES : GBL

Toujours dans l'indice, l'action GBL ne réagissait que peu à l'annonce de la prolongation du lien unissant Frère et Desmarais. Power Corporation of Canada, société menant au financier canadien Paul Desmarais, et le groupe Frère/CNP, holding de tête de l'homme d'affaires belge d'Albert Frère, ont prorogé de 2014 jusqu'à 2029 le terme de l'accord les associant au capital de la filiale suisse Pargesa Holding SA.

ETAT-UNIS

La Bourse de New York a débuté dans le vert, les investisseurs pariant que démocrates et républicains parviendront rapidement à surmonter leurs différends pour conclure un accord sur le budget des Etats-Unis.

Nos partenaires