L'or reste sous tension

18/06/13 à 17:04 - Mise à jour à 17:04

Source: Moneytalk

Les propos tenus par la Fed pourraient avoir une grande influence sur le prix de l'once.

L'or reste sous tension

Le prix de l'or est toujours bien en dessous de son niveau d'avant sa nette dégringolade d'avril. Le cap des 1.500 dollars semble toujours aussi loin. A 1.378,50 dollars, l'or est bien loin du cap des 2.000 dollars auquel quelques optimistes le voyait il y a peu de temps.

Les prochains jours pourraient toutefois redonner du brillant au métal jaune. Le prix de l'or pourrait être sensible aux annonces que le président de la Réserve fédérale américaine, Ben Bernanke, effectuera demain à l'issue d'un FOMC (un comité de politique monétaire) de deux jours.

Le consensus table globalement sur une baisse des 85 milliards de dollars injectés tous les mois dans l'économie américaine dès l'automne prochain. Mais les choses pourraient se précipiter : dans un éditorial, le Financial Times affirme que Ben Bernanke fera dès demain part de son intention de réduire l'ampleur des rachats mensuels de la Fed. Le cours de l'or, qui avait profité de l'expansion du bilan de la Fed, pourrait pâtir de cette éventuelle décision.

Les tensions sur les marchés suite à la décision de la Fed pourraient toutefois ne pas suffire à doper l'or. Ce dernier est aussi victime de l'écart croissant entre sa rémunération (0%, l'or ne procurant aucun rendement) et celui des produits obligataires, notamment l'emprunt d'Etat américain à dix ans : le rendement de ce dernier s'est déjà tendu sensiblement ces dernières semaines à 2,2% environ.

Un signal positif peut-être pour l'or : les spécialistes soulignent cependant que selon les calculs de Bloomberg, les décaissements des ETF aurifères, qui avaient dépassé les 300 tonnes en avril et mai, se limitent à 32 tonnes depuis le début du mois de juin. Il pourrait s'agir d'un ralentissement de ces décaissements qui avaient marqué le printemps.

Nos partenaires