L'Ukraine en trouble-fête

25/04/14 à 17:48 - Mise à jour à 17:48

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes ont clôturé la semaine sur une note négative sur fond de vives tensions en Ukraine et de résultats plus mitigés, KPN, Amazon, Visa et Ford ayant déçu.

L'Ukraine en trouble-fête

Tendance hebdomadaire

La semaine a été essentiellement marquée par l'actualité des entreprises avec une importante vagues de fusions et acquisitions qui a surtout touché le secteur médical mais également les télécoms ou l'industrie. Les résultats ont globalement été meilleurs que prévu, la part des chiffres supérieurs aux attentes ayant repassé le cap des 70% aux États-Unis. La fin de semaine a toutefois été minée par les vives tensions en Ukraine où les deux parties utilisent désormais le mot guerre

Europe : Novartis - Allergan

La semaine s'est avérée extrêmement mouvement dans le secteur pharmaceutique. Novartis a notamment annoncé 4 opérations pour une valeur de plus de 30 milliards de dollars, incluant la vente de ses activités dans la santé animale et les vaccins ainsi que le rachat du portefeuille en oncologie de GSK. Aux États-Unis, Allergan, dont le produit le plus connu est le Botox, a décliné l'offre de rachat de 46 milliards de dollars de Valeant. Au niveau des équipements médicaux, Zimmer rachète Biomet pour 13 milliards de dollars. La plus grosse opération pourrait encore venir de Pfizer qui serait prêt à dépenser 100 milliards de dollars pour reprendre AstraZeneca.

Europe : Facebook - Amazon

La semaine a été marquée par les résultats de plusieurs entreprises technologiques de premier plan, largement suivis dans un contexte de crainte de bulle technologique. Facebook a plutôt rassuré avec une envolée de 72% de ses revenus et un bénéfice quasiment triplé à 34 cent par action contre un consensus de 24 cent.

Amazon a à l'opposé inquiété. La croissance est toujours au rendez-vous avec des revenus en hausse de 23% de ses revenus à près de 20 milliards de dollars mais les coûts ont également bondi de 23%. Le profit par action ne dépasse ainsi guère 23 cent, très peu au regard du cours de l'action.

Bruxelles : UCB - GDF Suez

UCB a connu une semaine favorable avec l'annonce d'une hausse de 5% de son chiffre d'affaires au premier trimestre à 840 millions et surtout des spéculations de reprise, même si la famille Janssen, qui contrôle 36% d'UCB via Financière de Tubize, avait répété en novembre dernier qu'elle ne souhaite pas vendre.

GDF Suez a connu une semaine difficile à la suite de différentes déclaration de Ségolène Royal, la nouvelle Ministre de l'Énergie en France. Elle a demandé aux grands groupes énergétiques de réduire leur train de vie et a indiqué vouloir réformer la manière dont les tarifs sont calculés afin de limiter les hausses pour les consommateurs.

Bruxelles : Melexis - Barco

Melexis s'est distingué grâce à d'excellents chiffres trimestriels. Ses revenus ont bondi de 22% et son bénéfice net de 69% à 47 centimes par action. Le spécialiste des semi-conducteurs pour le secteur automobile a également relevé ses prévisions annuelles tablant dorénavant sur une croissance de 10% à 15% de ses ventes.

Barco a par contre déçu, son chiffre d'affaires ayant plongé de 12,3% au premier trimestre en raison des taux de change et de la chute de ses ventes dans l'imagerie médicale.

Événements à retenir la semaine prochaine

Lundi : Holcim, Bayer, Bankia, GDF Suez, Telenet

Mardi : inflation Allemagne, confiance consommateurs US, stress test zone euro, Nokia, Sanofi, Infineon, ENI, BP, Gazprom, Merck, Deutsche Bank, Volkswagen, eBay, Twitter, Exmar

Mercredi : rapport ADP emploi US, PIB US, réunion Fed, BNP Paribas, Air France-KLM, Daimler, Total, Shell, GSK, Vale, Tessenderlo

Jeudi : revenus et dépenses ménages US, activité manufacturière US et Chine, BG Group, Mylan, Mastercard, Teva, Kraft Foods, LinkedIn

Vendredi : activité manufacturière Europe, rapport emploi US, BASF, RBS, Chevron

Nos partenaires