La BCE déçoit les marchés européens

04/04/13 à 17:16 - Mise à jour à 17:16

Source: Moneytalk

Les Bourses américaines préfèrent pour leur part se focaliser sur les mesures de soutien de la BoJ à son économie.

La BCE déçoit les marchés européens

© REUTERS

Les principales Bourses européennes évoluaient en baisse jeudi, dans un marché globalement déçu par la prudence de la Banque centrale européenne (BCE) et l'absence de mesures de soutien à l'économie de la zone euro.

Les investisseurs n'attendaient pas une baisse des taux mais espéraient des mesures fortes de la part de la BCE pour doper l'économie en zone euro. La Banque centrale européenne (BCE) examine toutefois plusieurs moyens supplémentaires pour soutenir la zone euro, a indiqué son président Mario Draghi.

Europe : Areva - Alcatel-Lucent

Aux actions, Areva était en forte hausse à Paris. La presse japonaise évoque un possible contrat nucléaire en Turquie sous forme de consortium franco-japonais pour 17 milliards d'euros.

Plusieurs recommandations de courtiers faisaient évoluer les marchés, avec notamment Alcatel-Lucent, dont le titre est conseillé à " acheter ", contre " neutre " auparavant par Deutsche Bank.

Europe : BTG - Banca Generali

Par ailleurs, BTG était en progression alors que le groupe table désormais sur des revenus de 230 millions de pounds en 2013, contre 205 millions à 215 millions estimés précédemment.

En Italie, Banca Generali, était en net retrait alors que l'assureur Generali veut se délester de 12% de parts qu'il possède dans la banque. Malgré cette vente Generali conserverait le contrôle de la banque.

Bruxelles : Bekaert - Nyrstar

A la Bourse de Bruxelles, les valeurs délaissées l'année dernière et depuis le début de l'année étaient sous les feux des projecteurs ce jeudi. C'était le cas de Bekaert dans l'indice et de Nyrstar hors indice.

Bruxelles : Thrombogenics - ABInbev

A contrario, les actions en forte hausse l'année dernière étaient massivement vendues à l'image de Thrombogenics et ABInbev.

Etats-Unis

La Bourse de New York s'affichait en légère hausse peu après l'ouverture jeudi, l'annonce par le Japon d'une nouvelle politique monétaire très accommodante l'emportant sur des données décevantes pour l'emploi américain.

La hausse des indices restait toutefois mesurée après l'annonce à Washington d'une nouvelle hausse des inscriptions au chômage dans les derniers jours de mars, pour la troisième semaine de suite et bien supérieure aux prévisions des analystes.

Ces données sont de mauvaise augure avant la publication, vendredi, du rapport mensuel officiel sur la situation de l'emploi aux Etats-Unis, considéré comme un indicateur important sur la vigueur de la reprise économique de la première puissance mondiale.

Nos partenaires