La Chine appuie sur le frein

04/03/13 à 13:22 - Mise à jour à 13:22

Source: Moneytalk

L'Empire du Milieu renforce ses mesures visant à lutter contre la spéculation immobilière malgré le sensible recul de ses indicateurs d'activité en février.

La Chine appuie sur le frein

Dans le prolongement de son appel aux autorités locales à combattre plus fermement la spéculation immobilière, le gouvernement chinois a dévoilé de nouvelles mesures visant à limiter le prix de l'immobilier. La taxe immobilière de 20% sur les achats de logements anciens sera ainsi étendue alors qu'elle ne concernait jusqu'à présent que les villes de Shanghai et Chongqing.

Au niveau du financement, les taux des crédits hypothécaires devront être d'au moins 10% supérieur au taux directeur de la banque centrale de Chine. Par ailleurs, les promoteurs accèderont plus difficilement au marché des capitaux.

Le prix des logements étant reparti à la hausse ces 7 derniers mois en Chine malgré 3 ans de lutte contre la spéculation immobilière, les autorités ont donc décidé d'employer les grands moyens même si une baisse de la construction risque d'accentuer le ralentissement économique, déjà perceptible avec le recul des indicateurs d'activités en février (de 50,5 à 50,1 pour l'industrie et de 56,2 à 54,2 pour les services). La Chine privilégie donc sa stabilité à moyen terme, les bulles immobilières étant potentiellement très destructrices, à sa croissance à court terme.

Cédric Boitte

www.accioz.be

Nos partenaires