La Chine confirme son ralentissement

01/06/12 à 09:49 - Mise à jour à 09:49

Source: Moneytalk

Après les indicateurs décevants annoncés hier aux Etats-Unis, c'est au tour de la Chine de confirmer la nette décélération de son économie, l'industrie manufacturière voyant son rythme de croissance divisé par 8.

La Chine confirme son ralentissement

© REUTERS

L'office national des statistiques chinois a annoncé la nuit dernière que l'indice PMI dans le secteur manufacturier était passé de 53,3 en avril à 50,4 en mai. Le surplus par rapport à la limite des 50 -qui sépare croissance et contraction- a donc été divisé par 8. Le ralentissement de l'activité manufacturière était certes attendu mais pas dans de telles proportions puisque le consensus des économistes était de 52,0. A noter que contrairement aux pays occidentaux, l'industrie (et donc le secteur manufacturier) demeure prépondérante en Chine par rapport aux services.

En l'espace d'à peine 24 heures, les investisseurs ont donc eu à faire face à des indicateurs témoignant d'un ralentissement plus important que prévu dans les deux premières économies de la planète, les Etats-Unis et la Chine, alors que le troisième pôle économique planétaire, la zone euro, reste englué dans la crise des dettes souveraines.

En Bourse, les marchés asiatiques ont clôturé en baisse à la suite de l'annonce du PMI manufacturier chinois. En Europe, c'est surtout le secteur des matières premières qui risque de souffrir, la Chine étant devenue de loin le premier consommateur mondial de métaux. Cet indicateur chinois confirme par ailleurs le profit warning émis ce jeudi par la société américaine Joy Global, un des deux premiers fournisseurs mondiaux d'équipement minier, qui a épinglé une nette décélération des investissements.

Cédric Boitte

AccioZ

Nos partenaires