La Chine donne un coup de pouce aux Bourses européennes

03/12/12 à 11:47 - Mise à jour à 11:47

Source: Moneytalk

Les principales Bourses européennes ont ouvert en légère hausse lundi, de nouveaux signes de stabilisation de l'économie chinoise redonnant aux investisseurs le goût du risque malgré l'incertitude pesant sur les Etats-Unis à l'approche du " mur budgétaire " de fin d'année.

La Chine donne un coup de pouce aux Bourses européennes

© Getty Images/Hemera

En attendant que la situation se débloque aux Etats-Unis, les investisseurs ont trouvé du réconfort dans l'accélération du rythme de croissance du secteur manufacturier chinois, avec un indice PMI définitif en hausse en novembre, pour la première fois depuis 13 mois, signe que la deuxième économie mondiale retrouve des couleurs.

EUROPE : Renault - Volkswagen

Aux actions, les constructeurs automobiles réagissent de manière contrastée à l'annonce d'une nouvelle chute des immatriculations de voitures neuves en novembre, qui a conduit le Comité des constructeurs français d'automobiles à revoir ses prévisions annuelles à la baisse.

Renault, dont les immatriculations ont le plus lourdement chuté (-33,5%), recule, tout comme Volkswagen.

EUROPE : Deutsche Bank - Société Générale

Les valeurs bancaires étaient globalement hésitantes alors que la Grèce a dévoilé les modalités de son programme de rachat d'obligations souveraines par un système d'enchères inversées, confirmant qu'elle ne dépenserait pas plus de dix milliards d'euros.

BRUXELLES : Colruyt - Solvay

A Bruxelles, Colruyt signait la plus forte baisse de la matinée après la publication de résultats semestriels en ligne avec les attentes. Le distributeur belge a fait état d'un chiffre d'affaires en hausse de 6,2% à 4,06 milliards d'euros.

Toujours dans l'indice Bel 20, Nyrstar avait le sourire après l'accord conclu avec le gouvernement australien pour la transformation de son unité de Port Pirie.

BRUXELLES : Galapagos

Hors indice, Galapagos était en verve alors que la société biotechnologique a ouvert un dossier auprès de la FDA (Food & drug administration) américaine pour lancer la phase 1 dans l'étude pour son GLPG0634 contre les rhumatismes.

Nos partenaires