La Chine entre le marteau et l'enclume

05/08/14 à 17:52 - Mise à jour à 17:52

Source: Moneytalk

L'indicateur d'activité dans les services a chuté à 50,0 en juillet, signe d'une crise immobilière lancinante et des problèmes de dettes de la deuxième économie mondiale.

La Chine entre le marteau et l'enclume

En chutant à 50 (point de stagnation de l'activité), l'indicateur d'activité dans les services a atteint en juillet son plus bas niveau depuis le début des données en novembre 2005. Dans le détail, il apparait que ce coup d'arrêt dans l'expansion des services est dû au ralentissement de l'immobilier.

Selon l'Économiste en chef de Markit, qui publie cet indicateur, les autorités doivent continuer à adopter une politique accommodante afin de maintenir la croissance du PIB à niveau. En procédant de la sorte, la Chine continue toutefois à gonfler son endettement dont le taux total (public + entreprises + ménages) a déjà bondi de 125% à 215% du PIB depuis 2008.

La deuxième économie mondiale apparait ainsi coincée entre le marteau et l'enclume et doit rapidement adopter des réformes profondes pour éviter un dérapage selon le Fonds monétaire international (FMI) qui évoque un schéma de croissance non durable.

Tom DeMark, qui s'est distingué dans ses prévisions pour les actions chinoises ces dernières années, estime ainsi que la Bourse de Shanghai va chuter très prochainement d'une dizaine de pour cent.

Cédric Boitte

Nos partenaires