La Chine et les États-Unis inquiètent

03/02/14 à 17:37 - Mise à jour à 17:37

Source: Moneytalk

Les Bourses européennes ont replongé, les investisseurs s'inquiétant de la chute des indicateurs d'activité du mois de janvier en Chine et aux États-Unis.

La Chine et les États-Unis inquiètent

© REUTERS

En Chine, l'indicateur manufacturier a reculé à 50,5 tandis que l'indicateur d'activité dans les services a plongé à 53,4, son plus bas niveau depuis décembre 2008. En zone euro, l'indicateur d'activité manufacturière a par contre été revu à la hausse à 54 pour le mois de janvier, au plus haut depuis mai 2011.

Europe : Ryanair

Ryanair a rebondi à contre-courant de la tendance malgré la publication d'une perte de 35 millions pour les trois derniers mois de 2013, période traditionnellement creuse. La compagnie low cost a été plébiscitée grâce à l'annonce d'une hausse des réservations et à la confirmation de ses objectifs pour son exercice clos fin mars.

Europe : Lloyds Banking

Lloyds Banking, numéro du crédit hypothécaire au Royaume-Uni, a chuté après avoir dévoilé de nouvelles provisions de 1,8 milliard de livres dans le dossier des ventes abusives d'assurances solde restant dû.

Bruxelles : Umicore - Colruyt

Umicore a fini en très légère baisse malgré à un conseil d'achat des analystes d'ING.

Colruyt a sombré après des chiffres de vente décevants et un avertissement sur les résultats de son exercice 2013-2014, le distributeur prévoyant dorénavant un recul de ses bénéfices.

Bruxelles : Ablynx - MDxHealth

Hors indice, Ablynx a profité de l'annonce d'un partenariat avec Merck pour le développement de traitements du cancer sur la base de l'immunothérapie.

MDxHealth, autre valeur biotechnologique, s'est également distinguée à la suite de la publication de résultats scientifiques convaincants pour son test de diagnostic du cancer de la prostate ConfirmMDx.

États-Unis : tendance

Les marchés américains chutaient à la mi-séance à la suite de l'annonce d'un plongeon de 56,5à 51,3 de l'indicateur d'activité manufacturière, un recul bien plus important que prévu par les analystes et partiellement expliqué par le climat plus froid que la normale.

États-Unis : GM - Ford

GM et Ford ont dévoilé des chiffres de vente décevants aux États-Unis en janvier avec une chute de respectivement 12% et 7,5%.

Nos partenaires